Vendée Globe : le maire des Sables-d'Olonne veut du public à l'arrivée pour "un peu d'humanité et de chaleur"

franceinfo
·1 min de lecture

Il n'y aura pas de foule pour accueillir les skippers du Vendée Globe à leur arrivée aux Sables-d'Olonne, mercredi 27 janvier. L'évènement aura lieu à huis clos en raison de l'épidémie de Covid-19, a annoncé la préfecture de Vendée, vendredi. "C'est une triste décision car le Vendée Globe n'est pas une épreuve sportive ordinaire ce n'est pas simplement un dossier administratif sanitaire supplémentaire", déplore dimanche sur franceinfo Yannick Moreau, maire des Sables-d’Olonne. L'élu a adressé une lettre à Emmanuel Macron pour autoriser "une haie d'honneur sur les quatre kilomètres du chenal des Sables-d'Olonne" pour offrir aux marins "un accueil humain et chaleureux".

franceinfo : Personne ne sera autorisé à être sur le quai à l'arrivée du Vendée Globe, c'est une décision du gouvernement qui vous attriste ?

Yannick Moreau : C'est la position du préfet de la Vendée et donc de l'État. C'est une triste décision car le Vendée Globe n'est pas une épreuve sportive ordinaire, ce n'est pas simplement un dossier administratif sanitaire supplémentaire. C'est une aventure extraordinaire qui fait voyager et rêver des millions de personnes à travers le monde. Il y a la grandeur de cette aventure. Il y a l'héroïsme de Jean Le Cam qui sauve Kevin Escoffier (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi