Arsenal – Montpellier : les 5 clefs du match

Voir galerie

.

Cinquième et avant-dernière journée des phases de poules de la Ligue des Champions avec un déplacement périlleux pour Montpellier sur la pelouse de l’Emirates Stadium pour y affronter Arsenal. Le MHSC peut-il ramener quelque chose de Londres ? Décryptage de la rencontre en 5 points.

1. Montpellier ne peut plus espérer grand-chose

Avec un seul point au compteur après 4 matchs (0 victoire, 1 nul et 3 défaites), les hommes de René Girard ont très peu de chances d’accrocher quoique ce soit au soir de la 6e et dernière journée. Tout juste les Héraultais peuvent-ils croire en la troisième place synonyme de Ligue Europa mais il leur faudra pour cela réaliser un sans-faute avec deux victoires, tout en espérant que l’Olympiakos perdra ses deux dernières rencontres. Un scénario très improbable pour Montpellier, qui espèrera surtout sortir la tête haute de cette C1 avec au moins une victoire au compteur.

2. Arsenal doit absolument gagner

Surpris à domicile par Schalke 04 (0-2), les Gunners n’ont pas réussi à se rattraper de ce faux pas à Gelsenkirchen alors qu’ils menaient de deux buts après la demi-heure de jeu (2-2 au final). Deuxièmes du groupe B avec 7 points derrière les Allemands (8 points), les Londoniens sont sous la menace de l’Olympiakos (6 points) et doivent donc s’assurer des trois points de la victoire face à l’équipe la plus faible du groupe.

3. Le MHSC n’aime pas les clubs anglais

Montpellier compte avant la rencontre de mercredi trois matchs face à des équipes venues d’outre-Manche. Le premier date du 6 mars 1991, en déplacement sur la pelouse d’Old Trafford pour y affronter Manchester United en quarts de finale aller de la Coupe des Vainqueurs de Coupes. S’ils avaient tenu en échec les Red Devils (1-1), ils avaient cédé au retour à La Mosson (0-2). Le troisième match était la réception d’Arsenal lors la 1ere journée de cette Ligue des Champions 2012/2013, avec une nouvelle défaite à la clé (1-2). Bilan, trois matchs, un nul et deux défaites, 2 buts inscrits et 5 encaissés.

4. Arsenal et le paradoxe français

Dans son histoire en Ligue des Champions, le club du Nord de Londres a disputé 9 rencontres face à des équipes françaises. Et si son bilan est plutôt positif avec 4 victoires, 3 nuls et 2 défaites (8 buts marqués et 6 encaissés), Arsenal a quand même des difficultés contre les clubs hexagonaux. Car dans leur longue histoire en C1, les Gunners n’ont concédé que trois défaites à domicile contre des équipes continentales… dont deux contre des représentants français ! Il s’agit du RC Lens, qui était venu s’imposer à Wembley en 1998 (0-1), et d’Auxerre, vainqueur à Highbury en 2002 (1-2). Arsenal a d’ailleurs une autre statistique étonnante puisque le club ne compte aucune victoire à domicile contre une équipe française en C1, puisqu’en plus des deux défaites mentionnées, les Gunners en été accrochés par Lyon en 2001 (1-1) et Marseille en 2011 (0-0). Leurs quatre succès se sont ainsi toutes produites sur le sol français.

5. Giroud au bon souvenir de Montpellier ?

Au match aller, Olivier Giroud n’était pas celui qui devrait débuter sur la pelouse de l’Emirates Stadium. En difficulté en début de saison pour s’intégrer dans l’effectif des Gunners, l’ancien pensionnaire de la Mosson est en effet en train de relever la tête ces derniers temps. Buteur en Ligue des Champions sur la pelouse de Schalke 04, son tout premier en C1, il a surtout inscrit trois buts lors des deux derniers matchs de Premier League, deux contre Fulham (3-3) et un contre Tottenham (5-2). Si on y ajoute le but inscrit en Espagne avec l’équipe de France (1-1), on peut affirmer que la confiance et la forme de l’ancien meilleur buteur de Ligue 1 sont au plus haut. D’ailleurs, Arsène Wenger ne s’y trompe pas puisqu’il a fait de Giroud un titulaire de plus en plus indiscutable ces dernières semaines. De surcroit, face à son ancien club, il devrait être animé d’un état d’esprit encore plus conquérant qu’à l’habitude, une mauvaise nouvelle pour le MHSC.

Pronostic : misez sur une victoire d’Arsenal, qui a absolument besoin de ces trois points pour se qualifier en huitièmes de finale et qui finira bien par gagner à domicile contre un club français.

Astuces : en pleine bourre ces derniers temps, Olivier Giroud marquera un but ce mercredi pour rester dans sa spirale positive actuelle mais aussi se rappeler au bon souvenir de ces anciens coéquipiers.

Voir galerie

.
Afficher les commentaires (0)
  • Tour d'Italie: Modolo remporte la 17e étape

    Tour d'Italie: Modolo remporte la 17e étape

    L'Italien Sacha Modolo (Lampre) a remporté au sprint la 17e étape du Tour d'Italie qui a fait mercredi une incursion en territoire suisse, à Lugano. … Suite »

    AFP - il y a 16 minutes
  • 17eme : Modolo passe la seconde

    17eme : Modolo passe la seconde

    Sacha Modolo (Lampre) a remporté la 17eme étape du Tour d'Italie, mercredi, entre Tirano et Lugano (134km). C'est la deuxième victoire d'étape de l'Italien, qui s'est imposé au sprint devant son compatriote Giacomo Nizzolo (Trek) et le Slovaque Luka Mezgec (Giant-Alpecin). Alberto Contador … Suite »

    Sports365 - il y a 17 minutes
  • La grosse performance de Mahut

    La grosse performance de Mahut

    par Félicien Boncenne (iDalgo) Nicolas Mahut a signé la performance du jour à Roland-Garros. Opposé au Letton Ernests Gulbis, demi-finaliste l'année dernière, le Français s'est imposée en quatre sets (6/3, 3/6, 7/5, 6/3, en 3h06'), et se qualifie ainsi pour les seizièmes de finale des … Suite »

    Reuters - il y a 22 minutes
  • Nice : Rivère garde Puel père, mais se sépare du fils

    Nice : Rivère garde Puel père, mais se sépare du fils

    Comme annoncé mardi par nos confrères de Nice-Matin, Claude Puel a été confirmé dans ses fonctions d'entraîneur de l'OGC Nice ce mercredi par Jean-Pierre Rivère. Le président niçois a également annoncé son intention de se séparer de Grégoire Puel. … Suite »

    Sports365 - il y a 25 minutes
  • Renault considère un rachat du Lotus F1 Team

    Renault considère un rachat du Lotus F1 Team

    Renault envisage un rachat du Lotus F1 Team, l’équipe qu’il a vendue au fonds Genii Capital de Gérard Lopez et Eric Lux en 2010, pour préparer l’après-Red Bull. … Suite »

    F1i.com - il y a 29 minutes