Arsenal: un bonus de 235 000€ pourrait échapper aux joueurs

Cinquième de Premier League alors que se dispute ce week-end la 32e journée, Arsenal pointe à quatre longueurs de la 4e place, synonyme de Ligue des champions. S’ils devaient rester au pied du Top 4, les Gunners perdraient une somme rondelette.

Souvent sous le feu de la critique pour son incapacité à rivaliser avec les plus grands, Arsenal, qui n’a plus été sacré champion d’Angleterre depuis la saison 2003-2004, n’en demeure pas moins énorme de régularité en haut de classement de Premier League. Vingt ans en effet que les Gunners se qualifient pour la Ligue des champions. Mais cette saison, le navire londonien semble particulièrement en péril.

Derrière le quatuor Chelsea, Tottenham, Liverpool et Manchester City, Arsenal compte quatre points de retard sur les Citizens (avec un match de moins disputé). Et quand Arsène Wenger regarde derrière, la pression de Manchester United ne se desserre que par à coup. Rappelons que seuls les quatre premiers du championnat obtiennent un ticket pour la C1.

A lire aussi >> Arsenal: l’avenir de Wenger n’est "pas tout à fait réglé"

MU taille dans le vif

Outre la perte de prestige sportif, une absence en Ligue des champions signifie une perte sèche pour le club de 54 millions d’euros. Un manque à gagner qui se répercuterait sur le compte en banque des joueurs. Selon le Times, les Gunners seraient ainsi privés d’un bonus moyen d’environ 235 000 euros si la série de deux décennies venait à s’arrêter. Conséquent.

Mais pas autant que chez un autre club historique du foot anglais. Si Tottenham pratique une politique de bonus similaire à celle d’Arsenal, du côté de Manchester United...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages