Arsenal-Chelsea, tops et flops: Les Blues renversent des Gunners qui ont tout gâché

LES TOPS

L’essence a manqué dans le réservoir des Gunners

Il est encore trop tôt pour mesurer la marge de progression des Gunners, mais les intentions de jeu affichées à l’Emirates Stadium augurent d’un redressement prometteur. Mikel Arteta a prévenu la veille, le chemin à parcourir sera long et sinueux. Le résultat final (2-1 pour Chelsea) est là pour en témoigner. Mais l’intensité et la volonté d’en voir le bout, elles, sont déjà présentes. Les promesses entrevues se sont exprimées par une envie de prendre l’ascendant avec un pressing haut et des attitudes tranchantes.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

C’était le souhait exprimé par l’entraîneur: de l’agressivité pour créer l’élan et décoller. Mesut Özil en est le symbole. La position du meneur de jeu allemand entre les lignes, la simplicité et la justesse de son jeu balle au pied, ont posé beaucoup de problèmes aux Blues. Et quand ils ont renoncé au ballon, les joueurs d’Arsenal ont défendu avec beaucoup de courage et d’abnégation en 4-4-2. Malheureusement pour eux, l’énergie déployée à défendre leur maigre avantage ne leur a pas permis d’accrocher la victoire.

Lampard se trompe… et bouscule les plans adverses

Frank Lampard peut lever les yeux, le salut de son équipe est un peu tombé du ciel. Enfin, pas tout à fait. Méritant à Tottenham après un coup tactique osé qui a porté ses fruits et déstabilisé la formation de José Mourinho, moins inspiré contre Southampton (0-2,...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi