Arsenal, espoir total

Accélération de Gabriel Jesus, appel parfait dans la profondeur, transmission millimétrée, contrôle de l'extérieur, centre, goal... Oui, Arsenal pratique un joli football. Ce mouvement collectif, amenant à l'ouverture du score de Martin Ødegaard à la 54e minute lors de la victoire à Wolverhampton à l'occasion de la seizième journée de Premier League, en est une illustration supplémentaire. Mais aussi belle soit-elle, l'action de but caractérisée par des redoublements de passes et un jeu en peu de touches de balle n'est pas si rare. Et ce n'est pas ce qui tranche avec les saisons précédentes, loin de là. Ce qui est inédit ou pas vu depuis (très) longtemps, c'est plutôt que les Gunners n'arrêtent plus de gagner. Jusqu'à quand, au juste ?

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com