Arsenal force le destin contre Fulham

Gabriel a inscrit le but de la victoire pour Arsenal contre Fulham. (D. Klein/Reuters)

Quatrième victoire en autant de matches de Premier League pour Arsenal, qui a difficilement battu Fulham ce samedi (2-1) et qui restera seul leader du classement à l'issue du week-end.

Il fallait voir Saliba fêter le but de la victoire, obtenue de haute lutte à la 86e minute contre Fulham samedi (2-1). Les bras en l'air, haranguant l'Emirates Stadium, le défenseur français pouvait exulter, lui qui n'a pas rechigné à aller au combat sur un corner de Gabriel Martinelli. Sa présence a déboussolé la défense des Cottagers, et sa tête a terminé dans les pieds de Gabriel, qui a poussé le ballon au fond.

lire aussi

Le film du match

Une revanche pour l'ancien Lillois, coupable d'une affolante erreur défensive qui avait permis à Aleksandar Mitrovic d'ouvrir le score (56e). Omniprésent dans l'entrejeu, Martin Odegaard avait égalisé à la 64e, d'un tir dévié par Tosin Adarabioyo. Orphelin d'Olexandre Zintchenko (touché) sur son aile gauche, Martinelli s'est alors chargé de tout. Après avoir menacé plusieurs fois Bernd Leno, le Brésilien a délivré le corner de la délivrance. Et à la 90e, Aaron Ramsdale a sorti un tir de Trevoh Chalobah, préservant la victoire.

Le début de saison canon d'Arsenal fait naître beaucoup d'espoirs. Les Gunners de Mikel Arteta ont gagné quatre fois en quatre rencontres de Premier League et développent un jeu chatoyant, portés par leur capitaine Odegaard et par l'impressionnant Martinelli. Deux jeunes de 23 et 21 ans qui ont appris les leçons d'une fin de saison dernière tellement frustrante. Avec cette expérience et leur culot, ils peuvent emmener Arsenal loin.

lire aussi

Calendrier et résultats de la 4e journée