Arsenal: Ljungberg presse sa direction de choisir un entraîneur

L'entraîneur intérimaire d'Arsenal, Freddie Ljungberg, a estimé dimanche que la direction du club devait rapidement prendre une décision définitive sur la personne qui entraînera le club, après une défaite à domicile (3-0) contre Manchester City. Ancien entraîneur de l'équipe des moins de 23 ans, Ljungberg, devenu adjoint d'Unai Emery au début de la saison, avait remplacé le coach espagnol après son limogeage fin octobre.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Premier League

Sous ses ordres, les Gunners n'ont pris que 4 points en 4 journées de championnat. "C'est un grand honneur de faire ça, mais comme je l'ai dit, je pense que c'est un point qui doit être éclairci, il faut une décision pour que tout le monde sache", a déclaré la Suédois dimanche.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Cette décision "revient totalement au club. J'essaye de faire les choses du mieux que je peux, mais ce serait bien de prendre une décision, quelle qu'elle soit", a-t-il poursuivi. Le nom de Mikel Arteta, adjoint de Pep Guardiola à City et ancien Gunner, était le plus cité pour prendre le poste à long terme, mais depuis qu'il a été remercié de Naples, Carlo Ancelotti ferait aussi partie des techniciens ciblés par le club londonien. 

Ljungberg comprend le geste d'Özil

Ljungberg est également revenu sur le geste d'humeur de Mesut Özil lors de son remplacement après moins d'une heure de jeu par le jeune Emile Smith Rowe (19 ans). Le milieu de terrain allemand avait été hué...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi