Arsenal remporte le derby contre Tottenham et prend huit points d'avance sur Manchester City

Arsenal a profité du faux pas de Manchester City contre Manchester United (1-2), samedi. Les Gunners ont remporté le derby de Londres face à Tottenham (2-0), dimanche, en profitant notamment d'une erreur d'Hugo Lloris. Ils comptent désormais huit points d'avance sur les Citizens.

Le match : 0-2

Tottenham n'est pas très bon dans le jeu en ce moment, c'est-à-dire depuis plusieurs mois, et cela s'est vu. Sans idées, incapables de toucher Harry Kane, le seul à déclencher quelque chose, les Spurs ont pris des vagues d'Arsenal, dépassés par le mouvement, la qualité technique, mais aussi l'agressivité dans les duels. Hugo Lloris a dû gagner un duel à bout portant devant Eddie Nketiah (7e), avant de concéder un c.s.c. sur une erreur, même si le centre de Bukayo Saka avait été dévié juste devant lui (14e).

lire aussi : Tottenham-Arsenal : l'erreur d'Hugo Lloris en vidéo

La suite a été une tempête pendant un long moment, mais avec un bel arrêt du gardien français sur une frappe de Martin Odegaard (22e), une volée incroyable de Thomas Partey sur le poteau qui doit en trembler encore (25e), et inéluctablement, le break signé Odegaard, d'une frappe rasante (36e), après qu'un duel gagné par William Saliba à la tombée d'un long dégagement de Lloris a mis hors de position six joueurs de Tottenham. Contre toute attente, Aaron Ramsdale a dû sortir une tête de Kane (45e+2), et cela annonçait une meilleure seconde période des Spurs, ce qui n'était pas très difficile.

lire aussi : Le film de Tottenham-Arsenal

Mais tandis que Lloris a encore effectué un arrêt important devant Nketiah (69e) pour maintenir un semblant de suspense, il aurait fallu que les Spurs marquent pour que le derby prenne feu. Mais Kane a échoué sur Ramsdale (50e), Ryan Sessegnon aussi (52e), Dejan Kulusevski n'a pas trouvé le cadre (56e), et le jeu de Tottenham s'est de nouveau délité, Arsenal gérant la fin de match en leader, sans frayeurs inutiles.

lire aussi : Le classement de Premier League

Le joueur : c'est ParteyThomas Partey, le milieu de défensif des Gunners, a dominé le derby du nord de Londres, par sa puissance, par la justesse de son jeu, par son activité, ainsi que par une volée de toute beauté, de 25 mètres, terminée sur le poteau de Lloris (25e).

lire aussi : Les résultats de la 20e journée de Premier League

Si Odegaard a été aussi important que d'habitude, par sa manière de donner un tempo et ne presque jamais perdre le ballon, Partey change le jeu d'Arsenal à lui seul, en permettant à Granit Xhaka de prendre des libertés qu'il devait contrôler, avant. Les Gunners ont longtemps cherché partout un milieu défensif d'impact, et le Ghanéen aura mis lui-même un peu de temps à s'adapter, mais le derby a rappelé à quel point cela changeait l'équilibre d'une équipe, quand aucun milieu de Tottenham n'a jamais pu freiner les remontées de balle d'Arsenal.