Arsenal - Sead Kolasinac, le caractériel qui secoue les Gunners

Arrivé cet été en provenance de Schalke 04, le latéral bosnien montre de belles qualités mentales et fait déjà l'unanimité au sein d'Arsenal.

Sead Kolasinac n’a pas oublié d’où il venait. Buteur contre Cologne en Europa League il y a dix jours, il n’a pas hésité à célébrer sa réalisation en montrant un tee-shirt vantant les mérites des ultras de Schalke 04, son ancien club et rival des Rouge et Blanc. Une belle provocation pour l’enfant de Gelsenkirchen, passé chez les jeunes également par Stuttgart, Hoffenheim et Karlsruhe. En recrutant ce latéral gauche de 24 ans, Arsène Wenger a voulu miser sur l’une des valeurs sûres de la Bundesliga à ce poste mais également gagner en caractère, une qualité qui a souvent fait défaut aux Gunners ces dernières saisons. On se souvient notamment du "on aurait dit des enfants" prononcé par Patrice Evra un soir de victoire de Manchester United.

Noble : "Harry Kane vaut plus que 100 millions d'euros"

Caractériel ne veut pas forcément dire agressif, dans le mauvais sens du terme. Depuis ses débuts chez les professionnels, en 2012, Kolasinac n’a pris aucun carton rouge, que ce soit en club ou en sélection. Si certains le qualifient de "bourrin" dans son attitude, les statistiques prouvent le contraire. Petit à petit l’international bosnien a gagné en maturité et s’est vu confier des responsabilités dans son couloir. Il a tout de l’archétype du latéral moderne avec un gros volume de jeu, qui n’hésite pas à faire des allers-retours pour proposer des solutions à ses coéquipiers.

"C’est un cauchemar de jouer contre lui !"

Interrogé sur les capacités physiques de son joueur début août, Arsène Wenger a avoué aux journalistes être impressionné : "Peut-être qu'il est le plus fort, il est naturellement fort. Il utilise assez bien la force de son corps sans violence et, lorsqu'il intervient, il commet assez peu de fautes. C'est une qualité importante pour aider à s'adapter à la Premier League." Mis sur le banc contre Liverpool, Sead Kolasinac avait vu ses partenaires s’effondrer et prendre l’eau du côté d’Anfield. Cependant sa présence à Chelsea pour le deuxième gros choc de la saison des Gunners a été prépondérante dans le bon résultat obtenu (match nul 0-0) contre les Blues. Aligné en piston gauche dans un 3-4-3, il a tenu le coup face à Pedro et Victor Moses dans son couloir.

Si son entraîneur est sous le charme, c’est aussi le cas de ses partenaires. Le jeune Maitland-Niles sur le site internet du club a mis en avant ses qualités de bosseur : "Sead est à fond depuis qu’il est arrivé, il est à bloc , il donne tout à 100%  (…) C’est un cauchemar de jouer contre lui ! Il est si fort physiquement, il est très intelligent et il lit très bien le jeu. Il est difficile de jouer contre lui, mais cela vous rend un meilleur joueur, en évoluant contre lui." À peine arrivé et déjà respecté, l’international bosnien a su prouver très vite qu’Arsenal a eu raison de le recruter gratuitement. Par ses apparitions convaincantes et sa volonté de ne rien lâcher, Kolasinac a réussi une adaptation rapide sur les bords de la Tamise.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages