Arsenal surclasse Nottingham Forest et reprend la tête de la Premier League

Gabriel Martinelli a ouvert le score ce dimanche face à Nottingham Forest. (C. Wilson/Offside)

Arsenal s'est largement imposé à domicile (5-0) face à Nottingham Forest, dimanche après-midi, dans le cadre de la 14e journée de Premier League. Ce résultat permet aux Gunners de reprendre la première place, tandis que les Reds restent derniers du classement.

C'était le match des extrêmes, entre Arsenal, qui ambitionnait de reprendre la tête de la Premier League, et Nottingham Forest, qui en cas de succès aurait pu quitter la dernière place du Championnat. Mais la logique a été respectée dimanche, dans le cadre de la 14e journée de Premier League : à l'Emirates Stadium, les Gunners ont surclassé les Reds (5-0), notamment en seconde période.


lire aussi

Le match d'Arsenal - Nottingham Forest

Ce résultat permet aux hommes de Mikel Arteta d'être de nouveau leaders du classement, un statut qu'ils avaient provisoirement abandonné à Manchester City, qui s'était difficilement imposé à Leicester samedi (0-1), et qui pointe désormais à deux points du club londonien. Les Gunners n'ont pas survolé l'ensemble du match, malgré l'ampleur du score et une entame très convaincante, ponctuée par un but de la tête Gabriel Martinelli (1-0, 5e), à la suite d'un centre parfait signé Bukayo Saka. Mais ce dernier s'est blessé peu après et été remplacé par Reiss Nelson (28e).


La sortie de Saka a perturbé les Gunners

La sortie du brillant ailier anglais, qui pourrait avoir des conséquences pour les Three Lions en vue de la Coupe du monde, a perturbé ses coéquipiers, qui ont ensuite manqué de créativité et ont failli concéder l'égalisation sur une tentative de Jesse Lingard (43e). Mais en seconde période, les joueurs de Nottingham Forest ont paru épuisés par les efforts réalisés avant la pause, au point de se montrer beaucoup moins agressifs.

Arsenal a en profité et notamment le jeune Nelson (22 ans), qui était invisible depuis son entrée en jeu et a soudainement inscrit deux buts. D'abord sur une action initiée par l'excellent Granit Xhaka et conclue en deux temps (2-0, 49e), puis en reprenant de près une passe enroulée de Gabriel Jesus (3-0, 52e), qui venait tout juste d'enchaîner des passements de jambes étourdissants en compagnie de son compère Martin Odegaard.


lire aussi

Le classement de Premier League

Puis le public de l'Emirates a pu admirer deux splendides réalisations : l'une sur une frappe lointaine de Thomas Partey (4-0, 57e), qui avait avait déjà inscrit un but similaire face à Tottenham ; l'autre d'un tir du gauche dans la lucarne signé Odegaard (78e), bien servi sur le coup par Gabriel Jesus, auteur de deux passes décisives dimanche. Charmés, les supporters de Gunners ont alors chanté en boucle "Campeones, campeones...". Le champion en titre, Manchester City, reste favori pour se succéder à lui-même en fin de saison. Mais avec ce genre de prestations spectaculaires, les Gunners s'autorisent au moins à rêver.