Arsenal, Wenger : "Être devant Tottenham cela compte"

Arsène Wenger serait déçu de terminer derrière Tottenham pour la première fois depuis son arrivée à Arsenal.

Arsenal doit absolument battre son ennemi juré, Tottenham, ce week-end en Premier League. Premièrement parce que les Gunners ont besoin de points dans la course à une place qualificative pour la prochaine Ligue des champions, ensuite pour atténuer la frustration des supporters après une saison décevante et enfin et surtout car en cas de défaite, Arsenal terminerait pour la première fois en vingt-deux saisons derrière Tottenham au classement.

"Lorsque vous avez terminé 20 ans au-dessus d'eux, ce n'était pas important, et maintenant, cela devient important. Je pense que oui, ça compte. Bien sûr, nous voulons être plus forts que les Spurs, nous voulons être plus forts que quiconque", a expliqué Arsène Wenger qui n'a jamais terminé derrière les Spurs en plus de vingt-ans de règne chez les Gunners.

L'entraîneur d'Arsenal estime que le changement de stade de Tottenham pourra nuire au club durant les prochaines saisons : "Ce sera très difficile, beaucoup plus vous pouvez l'imaginer. Tout d'abord, vous êtes confronté à des restrictions financières, ce que nous avons fait passer de Highbury à l'Emirates Stadium. Dans l'ensemble, cela pourrait être inférieur à l'avenir parce que vous avez plus de revenus. Deuxièmement, parce que vous ne vous sentez pas à la maison comme vous l'avez été auparavant. Et vous devez recréer une sorte d'histoire pour vous sentir à l'aise et vous sentir comme chez vous. Je dirais que cela peut prendre deux ans pour se sentir à la maison".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages