Arsenal, Wenger avertit Alexis Sanchez

Arsène Wenger n'est pas prêt à faire exploser le budget salaire d'Arsenal pour prolonger Alexis Sanchez.

Les temps sont durs à Arsenal. Les Gunners entrent dans une période charnière pour l'avenir. Le futur d'Arsène Wenger est encore inconnu tandis que ceux d'Alexis Sanchez et Mesut Özil, en fin de contrat en juin 2018, sont également troubles. Si les supporters aimeraient de tout coeur voir leur meilleur buteur, l'international chilien, prolonger son contrat à tout prix, l'entraîneur français n'est pas prêt à faire toutes les concessions et à placer un seul joueur au-dessus de l'institution.

"On doit accepter que le football moderne a changé. On a toujours eu une échelle salariale qui a été respectée mais aujourd’hui les joueurs gagnent tellement d’argent qu’il faut juger au cas par cas et non de façon globale. Il y a beaucoup d’opinions au sujet d’Alexis Sanchez. Certaines personnes me disent : "donne lui tout ce qu’il veut". Mais en faisant ça tu ne respecte plus l’échelle salariale et tu mets le club en danger. Il faut prendre cette décision de la façon la plus objective possible. Le club doit toujours être la priorité. Je comprends que les top joueurs soient une grosse priorité, mais même pour les joueurs importants, tu ne peux leur donner que ce que tu es en mesure d’offrir. Chaque club et chaque joueur doivent prendre des décisions", a lancé Arsène Wenger en conférence de presse.

L'entraîneur d'Arsenal a également évoqué les rumeurs annonçant l'international chilien du côté de la Chine où il gagnerait l'argent que les Gunners ne souhaitent pas lui donner : "Où sont tes priorités ? Où veux-tu jouer ? La première priorité pour les top joueurs est de jouer avec les meilleurs joueurs et dans la meilleure ligue. Il ne s’agit pas de partir en Chine parce que tu gagnes plein d’argent, en Angleterre aussi tu gagnes plein d’argent. Il y a le meilleur mélange entre pouvoir jouer au top niveau et gagner plein d’argent en Angleterre. La Chine n’est pas d’actualité".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages