Artem Dovbyk, l'illustre inconnu de l'Ukraine

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que Daniele Orsato pensait déjà au toss précédent la séance de tirs au but, Artem Dovbyk est venu rappeler à l'officier italien qu'un match de football ne se termine que lorsque le compteur arrête de tourner. À la 120e minute de ce sulfureux huitième de finale contre la Suède, Hampden Park a eu la joie de découvrir un joueur sorti de nulle part pour emmener l'Ukraine tout là-haut, sur la route de la gagne.

La tête de l'emploi


L'Ukraine l'a fait. Au moment de déclencher sa tête à l'entrée de la surface suédoise, Artem Dovbyk savait déjà que son ballon finirait dans les filets. Précis, puissant et un brin chanceux, le coup de caboche de l'attaquant n'a laissé aucune chance à Robin Olsen sur sa ligne après un amour de centre de Zinchenko. Un sentiment magique qui a traversé le blondinet,…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles