Arthur Rinderknech se défait d'Ugo Humbert, Mannarino passe aussi

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Arthur Rinderknech verra le deuxième tour de l'ATP de Stuttgart. (N. Luttiau/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Entre Stuttgart, 's-Hertogenbosch et Nottingham, la saison sur gazon est lancée. Mardi, Arthur Rinderknech a sorti Ugo Humbert du tournoi allemand en trois sets (4-6, 7-6 [4], 6-4), tandis qu'Adrian Mannarino a dominé Andreas Seppi aux Pays-Bas.

De la terre au gazon, sans transition ou presque. Alors que Rafael Nadal finit à peine de célébrer son quatorzième Roland-Garros, sans savoir encore s'il se rendra à Wimbledon, d'autres ont déjà troqué les tennis de terre battue pour celles du gazon.

Mardi, plusieurs Français et Françaises avaient ainsi déjà les pieds dans l'herbe. À Stuttgart, dans un duel de compères, Arthur Rinderknech (60e) a laissé Ugo Humbert (48e) à ses lourdes interrogations et ses trois petites victoires seulement sur le circuit principal ATP (hors ATP Cup) depuis le début de l'année. Dans un match très accroché, Rinderknech a sorti le Messin en trois manches (4-6, 7-6 [4], 6-4), en sauvant une balle de break à 3-3 dans le dernier set, avant de rafler le service d'Humbert et le match sur un jeu blanc à 5-4.

Toujours en Allemagne, l'Australien, Nick Kyrgios (78e mondial), plus apparu sur le Tour depuis sa demi-finale à Houston il y a deux mois, a retrouvé le jeu et la victoire face au Tchèque Jiri Lehecka (7-6 [3], 6-3). Sur le gazon, sa surface fétiche, il n'a rien perdu de son sens du show, avec une balle de match servi en tweener et à la cuillère !

lire aussi

Le tableau du tournoi de Stuttgart

À 's-Hertogenbosch aux Pays-Bas, Gilles Simon est, lui, parvenu à sortir des qualifications, en éliminant en trois jours, suite aux caprices de la météo, l'Allemand Julian Lenz (4-6, 6-3, 6-2). Trois heures plus tard, le Niçois était à nouveau de retour sur le court, pour défier l'Australien James Duckworth, adversaire de son premier tour dans le tableau principal. Mais la partie a dû être interrompue à 2-2 dans le premier set en raison d'un court impraticable. Adrian Mannarino, lui, est allé au bout, dominant en deux tie-breaks et 17 aces, Andreas Seppi (7-6 [4], 7-6 [9]).

Au même endroit, Harmony Tan a, elle, cédé en trois sets face à la tête de série n°4 du tournoi féminin, la Slovène Tamara Zidansek (1-6, 6-2, 6-4), tandis que Léolia Jeanjean, la belle surprise française à Roland-Garros, a été dominée par la récente quart de finaliste Porte d'Auteuil, Veronika Kudermetova (6-2, 6-3).

lire aussi

Le tableau de 's-Hertogenbosch

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles