Artur Beterbiev unit les titres mondiaux mi-lourds WBC, IBF et WBO après sa victoire contre Joe Smith

(A. Zhdanov/Presse Sports)

Le Canadien Artur Beterbiev s'est imposé samedi soir en moins de deux rounds contre Joe Smith au Madison Square Garden. Il rafle le titre WBO des mi-lourds après ceux déjà acquis en WBC et IBF.

Comme à son habitude, Artur Beterbiev n'a pas traîné. Seul champion du monde actuel à s'être défait de tous ses adversaires avant la limite (18 combats), le Canadien n'a eu besoin que d'un round et demi pour démolir Joe Smith et lui ravir la ceinture WBO des mi-lourds. Compté trois fois dès le premier round, l'Américain n'a pas vu la fin du deuxième après une énième droite à la tempe, qui sonna la fin du combat.

À 37 ans, le boxeur d'origine russe rafle sa troisième ceinture mondiale après ses titres IBF et WBC mais ne compte pas s'arrêter là. L'athlète d'origine tchétchène a annoncé à l'issue du combat son souhait d'être le roi de la catégorie, en défiant celui qui détient le titre WBA, le seul qui lui manque.

lire aussi

Mi-lourds : Beterbiev, de la dynamite dans les mains

Il est à ce jour la propriété du redoutable Russe Dimitry Bivol. Ce dernier avait fait très forte impression en le conservant le 7 mai, avec une victoire par décision unanime aux dépens du Mexicain Saul « Canelo » Alvarez.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles