Aryna Sabalenka en demi-finales de l'US Open après sa victoire sur Karolina Pliskova

La Biélorusse Aryna Sabalenka rejoint le dernier carré à Flushing Meadows après sa victoire en deux sets mercredi contre Karolina Pliskova (6-1, 7-6 [4]).

Battue en demi-finale à Wimbledon en 2021 par Karolina Pliskova, Aryna Sabalenka a pris sa revanche un peu plus d'un an plus tard à New York. La puissante Biélorusse a dominé la Tchèque en deux sets 6-1, 7-6 (4). Tête de série numéro 6, elle retrouve le dernier carré de l'US Open comme en 2021 où elle avait été stoppée par la Canadienne Leylah Fernandez en trois manches.

lire aussi

US Open : le tableau femmes

Si Pliskova, finaliste à Flushing Meadows en 2016, restait sur deux victoires en quatre confrontations, elle n'a pas su rivaliser cette fois avec la puissance de Sabalenka. « Lors de nos deux derniers matches, je ne l'avais peut-être pas assez respectée, je me disais que j'étais au top. Mais aujourd'hui, je m'attendais à une rencontre longue et difficile. Elle a effectivement très bien joué, mais j'ai réussi à maintenir mon jeu à un haut niveau », a-t-elle dit après sa victoire.

La Bélarusse a été très agressive dans les échanges, au contraire de sa rivale, sonnée de coups gagnants (30 contre 10), empruntée, pas assez mobile et trop maladroite, notamment au service puisqu'elle a commis 5 de ses 7 doubles fautes dans un premier set avalé en 29 minutes par son adversaire.

Aryna Sabalenka

« Je suis prête pour un autre combat »

Pliskova, 30 ans, qui jouait son cinquième quart à New York, a mieux résisté dans la seconde manche, mais pas au point de se créer une seule balle de break. Elle s'en est approchée à deux points en montant à égalité à 4-4, mais Sabalenka a alors sorti un service gagnant et un puissant revers long de ligne pour la repousser. La Bélarusse, qui compte sept titres à son palmarès, a ensuite bouclé l'affaire au jeu décisif sur sa deuxième balle de match convertie par un missile en guise de retour gagnant.

Sabalenka, qui avait dû sauver deux balles de match contre l'Estonienne Kaia Kanepi au 2e tour, avant d'être encore poussée au troisième set en 8e par l'Américaine Danielle Collins, poursuit donc sa route avec plus d'autorité et de solidité. « Je suis prête pour un autre combat », a prévenu la joueuse qui devra confirmer sa capacité à renouveler ce type de démonstration de force au prochain tour. Car la Bélarusse a tendance à être en proie à une grosse nervosité dans ses grands rendez-vous.

Pour atteindre la finale, il lui faudra écarter la gagnante du quart qui opposera en night session, dans la nuit de mercredi à jeudi en France, la Polonaise et numéro 1 mondiale Iga Swiatek à l'Américaine Jessica Pegula.