Pour Aryna Sabalenka, son exclusion de Wimbledon n'a « servi à rien »

Aryna Sabalenka regrette les décisions prises autour des joueurs Russes et Biélorusses. (S. Boué/L'Équipe)

La biélorusse Aryna Sabalenka n'a pas pu disputer Wimbledon en 2022 à cause de l'exclusion des joueurs Russes et Biélorusses à la suite de l'invasion russe en Ukraine. Elle estime cependant que cette mesure n'a servi à rien et que rien n'a changé depuis.

Aryna Sabalenka, n°5 mondiale, n'a pas pu disputer Wimbledon l'année dernière. Pas à cause d'une blessure, mais à cause du fait que la Fédération britannique de tennis avait suivi les fortes recommandations de son gouvernement et exclu les joueurs et joueuses Russes et Biélorusses, dont Sabalenka, demi-finaliste en 2021. Dans la foulée, l'ATP et la WTA avaient fait savoir qu'ils n'accorderaient aucun point à l'issue du tournoi. Un beau gâchis selon Sabalenka, comme elle l'a expliqué au Melbourne Age.

« Je suis vraiment déçue que le sport fasse de la politique d'une manière ou d'une autre. Nous ne sommes que des athlètes qui pratiquent leur sport. C'est tout. Nous ne faisons pas de politique, » explique-t-elle. Elle regrette surtout que cela n'a finalement servi à rien. « Si nous pouvions faire quelque chose, nous le ferions, mais nous n'avons aucun contrôle. Ils nous ont bannis de Wimbledon, et qu'est-ce que ça a changé ? Rien, ils continuent de faire cette guerre, et c'est ce qui est triste dans cette situation. Personne ne soutient la guerre. »

lire aussi : Toute l'actualité du tennis