Asics c’est fini, Adidas nouvel équipementier de la Fédération française d’athlétisme

·1 min de lecture
FFA sponsor
La Fédération française d’athlétisme s’est engagée avec Adidas.

Un partenaire vieux de huit ans s’efface, un autre, anciennement associé au Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), revient. Ce lundi matin, Adidas annonce devenir l’équipementier de la Fédération française d’athlétisme (FFA), depuis l’ouverture de l’année 2022 et pour « une longue durée ».

Adidas prend la suite d’Asics à la Fédération française d’athlétisme

Depuis 2013, c’est la marque japonaise Asics qui habillait les athlètes nationaux sur la piste. L’équipementier aux trois bandes prend le relai, poussé par la dynamique des Jeux Olympique 2024 organisées en France. Outre la simple fourniture de vêtements et produits techniques, Adidas veut s’investir plus largement dans l’athlétisme en France, pour « rendre encore plus universel le running », détaille le groupe dans son communiqué.

Les Jeux Olympique de Paris 2024 en point d’orgue

« Ce nouveau partenariat avec adidas est une excellente nouvelle pour l’ensemble de l’athlétisme français. Licenciés, bénévoles, athlètes des Equipes de France, mais aussi clubs, comités départementaux et ligues régionales : tous bénéficieront de ce partenariat structurant. La Fédération et adidas partagent des valeurs d’inclusion qui alimentent une ambition commune : celle de faire pratiquer l’athlétisme au plus grand nombre, objectif bien évidemment prioritaire de la Fédération dans le cadre de sa mission de service public. L’olympiade 2024 « à domicile », constitue en outre un levier de développement pour la Fédération Française d’Athlétisme qui, avec adidas à ses côtés, saisira cette opportunité pour mener à bien sa stratégie de transformation globale », se félicite Souad Rochdi, Directrice Générale, Fédération Française d’Athlétisme.

Un équipementier pour le team et des sponsors personnels pour les athlètes

Si Adidas habillera les athlètes tricolores, quand ils représenteront la nation, chacun a son propre sponsor technique personne, à l’exemple du décathlonien, Kevin Mayer chez Nike, ou du perchiste Renaud Lavillenie, que Puma a recruté, il y a un an tout pile.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles