Aspen / Super-G: Tina Weirather fait coup double

Gilles Gaillard
francetvsport

La Liechtensteinoise Tina Weirather a remporté la Coupe du monde de super-G en enlevant la dernière épreuve de la saison, jeudi à Aspen. Weirather, vice-championne du monde 2017 de la spécialité, a devancé avec un chrono d'1 min 11 sec 66/100e la Slovène Ilka Stuhec, 2e à 35/100e, et l'Italienne Federica Brignone, 3e à 36/100e.

Weirather avait abordé le dernier super-G de l'hiver avec quinze points de retard sur Stuhec, lauréate la veille de la Coupe du monde de descente, et a finalement devancé la Slovène de cinq points. "Je ne suis pas triste de finir 2e de la Coupe du monde de super-G, cela reste une super saison, ce n'est pas ici que j'ai perdu le globe mais à Garmisch (22e, NDLR)", a souligné Stuhec. Weirather rejoint à 27 ans ses illustres parents au palmarès de la Coupe du monde. Sa mère Hanni Wenzel a remporté sept globes, dont deux pour le classement général de la Coupe du monde, et son père Harti Weirather a enlevé sous le drapeau de l'Autriche la Coupe du monde de descente en 1980-1981.

Slalom ou pas pour Stuhec ?

De son côté, Stuhec conserve mathématiquement une chance de remporter le classement général de la Coupe du monde: elle a réduit son retard sur l'Américaine Mikaela Shiffrin à 198 points. Avec deux courses encore à disputer et un maximum de 200 points à empocher, elle peut encore devancer Shiffrin, à condition de remporter le slalom samedi et le géant dimanche et de voir l'Américaine ne marquer aucun point. Stuhec n'est pas sûre de participer au slalom samedi: "On va voir, je vais faire le géant c'est sûr, mais on va réfléchir pour le slalom, cela a été une longue et difficile saison", a-t-elle noté. Côté français, Tessa Worley a terminé à la 9e place. Elle est surtout concentrée sur le slalom géant de dimanche où elle peut remporte la Coupe du monde de la spécialité.

VIDEO. Worley :  "Pas des regrets mais des remords" 

 

Classement de la course:

1. Tina (...)

Lire la suite sur francetv sport
Le dernier Super-G pour Reichelt
Ilka Stuhec fait coup double devant la patronne de la descente, Lindsey Vonn
Dominik Paris remporte la descente d'Aspen, Peter Fill le petit Globe de Cristal

À lire aussi