Assaut du Capitole : Donald Trump impliqué dans le « complot des faux électeurs », selon le comité

MAISON BLANCHE

AUDITIONS - Des responsables républicains ont raconté les pressions exercées par l'ex-président américain pour invalider les résultats de l'élection

Pressions, intimidations, menaces… Des responsables républicains et des anonymes ont raconté, mardi, les méthodes de Donald Trump et ses avocats pour tenter de le convaincre de renverser le résultat de la présidentielle américaine de novembre 2020. Et un des membres du comité parlementaire qui enquête sur l’assaut du Capitole a assuré que l’ex-président américain avait directement participé au « complot des faux électeurs », qui visait à faire envoyer au Congrès une liste de grands électeurs alternatifs pour les Etats contestés.

La patronne du parti républicain, Ronna McDaniel, a affirmé lors d’une précédente audition devant le comité que c’est Donald Trump lui-même qui l’avait appelée et lui avait passé l’avocat John Eastman, pour la convaincre de soutenir ces électeurs alternatifs n’ayant pourtant aucune valeur légale – car n’ayant pas été certifiés par les législatures des Etats en question. Selon elle, Donald Trump s’est « coordonné » avec le parti républicain.

Cette possible implication du locataire de la Maison Blanche a de l’importance car elle pourrait être invoquée par le comité, s’il décidait de recommander des charges au pénal contre Donald Trump. C’est toutefois au ministère de la Justice de Joe Biden qu’il appartiendrait de trancher sur une (...) Lire la suite sur 20minutes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles