ASSE : Combien ça coûte de recruter Andreaw Gravillon (Inter Milan) ?

Téo Greuzat
·2 min de lecture
ASSE transfert
L’ASSE suivrait un défenseur de Lorient, en prêt de l’Inter Milan.

Natif de la Guadeloupe, Andreaw Gravillon rejoint l’Inter en 2014 dans le cadre de sa formation, pour jouer avec les U17. Il appartient toujours aux Nerazzurri, mais cette saison il est prêté au FC Lorient, où il réalise une saison intéressante. Des belles performances, qui lui valent d’être pisté par l’AS Saint-Etienne, comme l’indique le média italien TuttoMercatoWeb . Et lorsqu’il est interrogé sur son avenir par Foot Mercato, le défenseur central de 22 ans reste évasif : « Je laisse les gens parler. J’essaie de faire mes matches. On fera les comptes à la fin de la saison. J’ai toujours cherché à arriver le plus haut possible. Lorient, c’est un club auquel je tiens énormément. »

La valeur marchande de Andreaw Gravillon en hausse

Les bons matches d’Andreaw Gravillon sous la tunique du FC Lorient, ont des conséquences sur sa valeur marchande. Au moment de son arrivée en Bretagne, le site allemand Transfermarkt estimait son prix sur le mercato à 3,5 millions d’euros, désormais il vaut près de 5 millions d’euros. Concernant l‘Observatoire du football, son coût sur le marché des transfert est entre 4 et 7 millions d’euros. Le club breton à la possibilité de s’attacher définitivement les services du joueur, avec une option d’achat qui s’élève à 4,5 millions d’euros, une somme qui s’approche des estimations de sa valeur marchande.

Un salaire en dessous de la moyenne de ceux de l’ASSE

Le défenseur central touche un salaire de 660 000 euros annuels brut, du côté des Merlus, d’après L’Equipe. A nuancer, car en mars derniers, le président du FC Lorient, Loïc Féry a annoncé dans une interview accordée au Télégramme que 90 % des joueurs ont accepté de baisser leurs revenus. En moyenne, un Stéphanois à une rémunération de 840 000 euros par saison, l’élément le mieux rémunéré étant Wahbi Khazri, et ses 2,5 millions d’euros. Encore sous contrat jusqu’en 2023 avec l’Inter Milan, il pourrait décider de se stabiliser en Bretagne, en effet depuis le début de sa carrière il enchaîne les prêts. Outre l’AS Saint-Etienne, Montpellier suivrait attentivement la situation du Français.