ASSE : 10 attaquants libres et « gratuits » dans six mois pour les Verts

Thomas
·2 min de lecture
ASSE transferts
ASSE transferts

A la recherche d’un buteur, les Verts planchent peut-être sur les fins de contrat, car des profils intéressants seront libres dans quelques mois.

Quand la recherche d’un buteur vire au fiasco. C’est que le poste est si prépondérant et tellement convoité, qu’il est parfois difficile à pourvoir, avec des moyens limités. L’Olympique de Marseille en sait bien quelque chose. L’ASSE l’apprend à ses dépends, elle vient d’essuyer un échec singulier dans l’affaire Mostafa Mohamed, finalement parti au club du Galatasaray, en dépit de toute l’énergie déployée par le board stéphanois dans ce dossier.

[See image gallery at www.sportune.fr]

L’ASSE piétine dans sa recherche d’un attaquant

Puisqu’à la veille de la fin du marché, la chose semble entendue pour cet hiver, le recrutement d’un attaquant attendra l’été prochain. En ce cas, la solution idoine viendra peut-être des joueurs sur la fin de leurs contrats, avec leurs équipes respectives, au 30 juin 2021. Des solutions avantageuses, car elle ne coûterait rien aux Verts, dans le sens de l’indemnité du transfert. Néanmoins faut-il bien relativiser la notion de « gratuité » souvent si trompeuse, car l’argent économisé sur le transfert, les joueurs le réclament parfois tout ou partie, en bonus à la signature.

10 profils libres au 30 juin prochain

Reste que les dix profils du diaporama ci-dessous sont crédibles. Plus ou moins, évidemment. Olivier Giroud est, par exemple, une cible difficilement accessible, mais si son ancien partenaire d’Arsenal, Mathieu Debuchy est prolongé, qui sait si le challenge ne pourrait pas l’intéresser. Pour finir sa carrière, après Chelsea et un dernier Euro. D’autres profils de joueurs français sont dans cette liste, dont plusieurs anciens ou actuels Marseillais. Et en tête d’affiche, nous avons choisi Vincent Aboubakar, puisque la rumeur a souvent associé l’attaquant camerounais au club stéphanois. Si rien n’évolue d’ici là, il sera libre dans moins de six mois. Et si cette fois le timing était le bon pour les deux parties ?