ASSE : 5 ailiers libres en juin pour remplacer Hamouma ou Monnet-Paquet

Thomas
·2 min de lecture
ASSE transferts hamouma monnet paquet
Au club depuis 2012, Romain Hamouma vit-il sa dernière saison à l’AS Saint-Etienne ?

Les jours passent et nous rapprochent de l’échéance du 1er juillet à minuit, qui marquera la fin de la saison 2020-21 et le début de la suivante. Si rien ne bouge pour eux d’ici là, deux historiques que sont Romain Hamouma et Kevin Monnet-Paquet quitteront libre le club, au terme de leur contrat. C’est à ce jour, et selon de récentes informations de L’Equipe, la tendance la plus probable du moment.

Hamouma et Monnet-Paquet devraient quitter l’ASSE

Deux ailiers sur le départ, c’est autant que l’ASSE devrait numériquement remplacer. A moins de piocher dans le collectif actuel à la disposition du coach, Claude Puel. Sinon, eu égard aux deux derniers exercices sportifs et comptables particulièrement rudes pour Saint-Etienne, la solution passera peut-être par le recrutement de joueurs, comme Hamouma et Monnet Paquet, libres sur le marché des transferts. Quelques profils existent, pour jouer les doublures voire occuper un poste de titulaire.

Un joueur de L1 et deux anciens du championnat

Il y a d’abord l’Angevin Thomas Touré. Il a l’avantage d’être français et de connaître les joutes nationales, mais il a contre lui d’être écarté du groupe du SCO, cette saison, il n’est donc pas la meilleure solution « footballistique ». L’Espagnol Jesé Rodriguez, s’il voulait bien se faire violence pour son métier, serait intéressant, parce qu’il connait la Ligue 1. Actuellement à la Palmas pour six mois, nul ne sait de quoi son futur sera fait. Chang-hoon Kwon est lui aussi un ancien de la Ligue 1 et du DFCO. Rayonnant avec Dijon, l’international sud-coréen brille moins sous les couleurs de Fribourg en Bundesliga. Il ne devrait pas être retenu.

Du Mexique à l’Italie pour des profils moins proches

Enfin, deux pistes plus latines, sur le papier séduisantes. Il y a d’abord Juan Iturbe, l’ex de Porto et de la Roma, aujourd’hui au Mexique, au club des Pumas. Le joueur ne cacherait sa volonté de revenir en Europe, il n’a que 27 ans. Son salaire estimé proche de 135 000 euros brut mensuels pourrait être un frein à son transfert. Plus que celui de Roberto Insigne, au Benevento. Le cadet de l’international italien, Lorenzo Insigne, avoisine les 650 000 euros brut de salaire à la saison. Sa situation personnelle le rendrait-elle nerveux ? Il y a quelques semaines, il s’est chamaillé à l’entraînement avec Schiattarella et a été sanctionné, pour l’occasion.