ASSE - Claude Puel : "Aller jouer une finale à Wolfsburg"

Présent en conférence de presse à la veille du match face à la Gantoise, l'entraîneur des Verts croyait dur comme fer à la qualification ce mercredi.
Présent en conférence de presse à la veille du match face à la Gantoise, l'entraîneur des Verts croyait dur comme fer à la qualification ce mercredi.

C'est une soirée dont l'AS Saint-Etienne pourrait avoir à se souvenir longtemps... Après avoir mené au score, les Verts n'avaient plus qu'à garder leur avantage de deux buts pendant les 20 dernières minutes de la rencontre, ce jeudi soir, face aux Ukrainiens d'Oleksandria, en Ligue Europa. Malheureusement pour les joueurs de Claude Puel, ils n'ont pas été en mesure de le faire, et ont donc été rejoints en toute fin de rencontre par des locaux accrocheurs (2-2). 

Un scénario cruel, qui revient avec insistance du côté de l'AS Saint-Etienne lors de cette campagne européenne 2019-2020, et qui ne fait logiquement pas les affaires de Stéphanois qui ne sont plus maîtres de leur destin. En conférence de presse d'après-match, Claude Puel, toujours invaincu sur le banc des Verts toutes compétitions confondues, ne pouvait cacher sa déception, mais espérait voir son équipe tout faire pour lutter jusque dans les derniers instants afin de se qualifier. 

"Malgré ce résultat, je considère que l'on est encore vivant"

"Il y a beaucoup de déception dans le vestiaire. On a fait un gros match face à un adversaire qui n'a jamais capitulé. Sans solutions, ils nous ont pilonnés de chandelles, de dégagements, des situations compliquées à défendre", a d'abord analysé le technicien, avant d'avoir le regard tourné vers l'avenir. 

"Malgré ce résultat, je considère que l'on est encore vivant, que tout est encore jouable. Nous devrons gagner le prochain match chez nous pour aller jouer une finale à Wolfsburg", a confié Claude Puel, déterminé. Deuxièmes du groupe avec cinq points au compteur, soit deux de plus que l'ASSE, les Allemands se sont quant à eux inclinés à domicile ce jeudi soir face aux Belges de la Gantoise (1-3). Le suspense est encore entier au sein du groupe I. 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi