ASSE : Tous les détails d’une saison 2020 bénéficiaire de 0,406 M€

·1 min de lecture
ASSE bilan comptable
Bien que Geoffroy-Guichard ait accueilli moins de monde en 2020, avec la crise, l’AS Saint-Etienne a réussi à générer d’autres recettes, pour rester à l’équilibre.

Même en temps de crise, l’ASSE est vertueuse. C’est assez remarquable pour être souligné, en 2020, dans un contexte économique mondial totalement plombé, y compris pour le sport et le football français, le club de Saint-Etienne a réussi à boucler un dixième exercice comptable successif, en titrant un bénéfice. Certes maigre, à 406 000 euros, selon le rapport de la DNCG communiqué. Mais un bénéfice, quand même.

L’ASSE engrange une dixième saison consécutive bénéficiaire

Cette fois, particulièrement, l’ASSE doit ce tour de force, au mercato, et à la ligne « produit des mutations », qui rapporte 43,010 millions d’euros, ici notamment grâce au départ de Saliba vers Arsenal, avant plus tard, celui de Fofana à Leicester. Sinon, les produits de l’opérationnel ont baissé chez les Verts, comme partout ailleurs : les droits de l’audiovisuel (-12,52%), à 36,903 M€ en 2020, le sponsoring qui perd 50%, à 9,441 millions et la billetterie à 14,79%, à 5,347 millions. Il n’y a que les « autres produits », qui progressent, de 6,952 millions, en 2019, à 17,581 millions, en 2020.

Saint-Etienne doit beaucoup à sa formation et son mercato

Au total, l’ASSE a généré 69,272 millions d’euros de l’opérationnel, sans les resources du trading. Contre 74,374 millions d’euros, au bilan, un an plus tôt. Du côté des dépenses, la masse salariale de l’effectif professionnel est en légère hausse, de 53,626 millions d’euros en 2019, à 58,051 M€, en 2020.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles