ASSE : Quand un faux « Jean-Michel Aulas » s’offre le logo de l’AS Saint-Etienne

Trop belle pour être vraie, l’offre d’achat pour le vieux logo de l’ASSE.
Trop belle pour être vraie, l’offre d’achat pour le vieux logo de l’ASSE.

C’est une histoire rocambolesque, nourrie par une rivalité séculaire et l’imagination débordante d’un internaute. Elle nous est racontée par Le Progrès, dans la foulée d’une vente aux enchères en ligne, récemment organisée par l’AS Saint-Etienne. Le club stéphanois, désireux de renouveler son musée, a souhaité vendre plusieurs pièces iconiques, du club et de son existence.

800 000 € pour l’ancien logo de l’ASSE

L’une d’elles n’était rien d’autre, que le logo de l’ASSE placé non loin du store officiel. Comme le club vient d’en changer à l’ouverture de cette saison, il a cherché à s’en séparer. Et les enchères, lancées à 400 euros, sont montées haut, jusqu’à 800 000 euros pour ledit objet. Seulement voilà, l’acquéreur s’est présentée sous une identité douteuse, quand elle concerne les Verts, comme étant un certain… Jean-Michel Aulas! Nul autre que le patronyme du président historique de l’Olympique Lyonnais, voisin et rival honni.

Un faux profil appelé « Jean-Michel Aulas »

Avertis, les dirigeants stéphanois ont finalement retiré l’objet des enchères pour le proposer une nouvelle fois, ce jeudi soir. Faute d’une offre crédible ou convaincante, le logo a encore une fois été retiré. Pour, selon le quotidien régional, être remis sur le marché en une prochaine occasion.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles