Assia Khalfaoui titulaire, seul changement pour les Bleues face au Canada à la Coupe du monde

Assia Khalfaoui fait son entrée dans le XV titulaire pour le dernier match de la Coupe du monde. (A. Réau/L'Équipe)

Le staff des Bleues n'a fait qu'un seul changement en vue du match pour la 3e place de la Coupe du monde, face au Canada samedi (4h30). Assia Khalfaoui est titularisée au poste de pilier droit.

Il n'y aura pas de large revue d'effectif pour les Bleues à l'occasion de leur dernier match de la Coupe du monde ce samedi (4h30) en petite finale contre le Canada, à l'Eden Park d'Auckland. Le staff a misé sur la continuité et son équipe-type afin de maximiser ses chances de récupérer la médaille de bronze.

Seule Assia Khalfaoui (21 ans) fait son entrée dans le quinze de départ, au poste de pilier droit. Sinon, les 14 autres titulaires l'étaient déjà lors de la cruelle défaite en demi-finales samedi dernier face aux Black Ferns (25-24). Caroline Drouin, qui avait manqué la pénalité de la victoire dans les derniers instants, formera une nouvelle fois la charnière avec Pauline Bourdon.

lire aussi : Les Bleues veulent offrir une belle sortie aux futures retraitées

Capitaine des Bleues au début du Mondial pendant la convalescence de Gaëlle Hermet, Céline Ferer (31 ans) vivra sa 60e et dernière sélection dans la peau d'une titulaire en deuxième-ligne. Contrairement à Marjorie Mayans (31 ans), qui débutera sur le banc. Safi N'Diaye (34 ans) n'a pas publiquement annoncé sa retraite, mais elle devrait elle aussi vivre face au Canada ses dernières secondes internationales. Elle fait partie des remplaçantes.

Titularisée à une seule reprise lors du Mondial, à l'ouverture contre les Fidji (44-0), Jessy Trémoulière (30 ans) fait son retour dans les 23. Elle devrait de nouveau couvrir le poste de 10 puisque Chloé Jacquet, également sur le banc, peut évoluer au centre et à l'arrière. Laure Touyé réintègre aussi le groupe en tant que talonneuse remplaçante. Célia Domain, qui peut jouer partout en première-ligne, devrait remplacer Annaëlle Deshaye en cours de rencontre au poste de pilier gauche.

Pas présente sur la feuille de match, Marie Dupouy, appelée en cours de compétition pour pallier la blessure de Laure Sansus face à l'Angleterre en phase de poule (défaite 7-13), n'aura pas disputé la moindre minute lors de cette Coupe du monde.

lire aussi : Le tableau de la compétition