Aston Martin détenu à 20% par Mercedes : pas d'impact en F1

Fabien Gaillard
·2 min de lecture

Le mois dernier, a annoncé avoir conclu un accord avec Aston Martin pour augmenter dans les trois prochaines années sa participation dans la marque britannique jusqu'à hauteur de 20%. Cette augmentation sera progressive et se fera par étapes pour passer des 2,6% actuellement détenus par le constructeur allemand à un total faisant de lui le second actionnaire.

Aston Martin rejoindra officiellement la grille en Formule 1 à compter de 2021, quand l'entité qui est aujourd'hui connue sous le nom de , et détenue par Lawrence Stroll, sera renommée, à la suite de l'investissement de l'homme d'affaires canadien dans Aston plus tôt cette année. Toto Wolff, qui est à la tête de l'écurie Mercedes, fait également partie des actionnaires de la marque, mais à titre privé.

Lire aussi :

Mercedes va devenir actionnaire d'Aston Martin à 20%

Quand il lui a été demandé si la prise de participation plus importante de Mercedes dans Aston Martin allait avoir le moindre impact sur les programmes des deux constructeurs en sports mécaniques, et en particulier en F1, Wolff a expliqué que ce n'était pas prévu : "Non, pas pour l'instant. L'équipe de Formule 1, l'équipe Aston Martin, est totalement indépendante des voitures Aston Martin. Évidemment, la participation de Daimler est quelque chose qui a été décidé purement sur la base des intérêts des compagnies automobiles et pas sur le plan de la compétition. De mon point de vue, rien ne change."

Au moment de l'annonce de cet accord, l'accent a été mis dans les communications officielles sur le transfert de technologie et l'accès donné à Aston Martin à l'architecture des moteurs Mercedes, y compris hybrides et électriques, jusqu'en 2027 dans le cadre de tout lancement de produits futurs. Lawrence Stroll a qualifié ce partenariat de "moment charnière" pour la marque, ouvrant la voie pour devenir "l'une des plus grandes marques de voitures de luxe du monde".

En F1, Racing Point est équipé de moteurs Mercedes et reçoit d'autres pièces, comme cela est permis par le règlement dans le cadre d'un certain nombre d'éléments limités. L'année prochaine, la structure basée à Silverstone fera rouler Sebastian Vettel, le quadruple Champion du monde en provenance de la Scuderia Ferrari.