Aston Martin : "Stroll poussera Vettel dans ses retranchements"

Benjamin Vinel
·2 min de lecture

Aston Martin débarque en Formule 1 avec une écurie Racing Point rebaptisée et ne lésine pas sur l'ambition, en témoigne le recrutement du quadruple Champion du monde poussé vers la sortie malgré une saison 2020 époustouflante.

Otmar Szafnauer, Team Principal et PDG, Racing Point et Sebastian Vettel, Ferrari dans le paddock

Otmar Szafnauer, Team Principal et PDG, Racing Point et Sebastian Vettel, Ferrari dans le paddock<span class="copyright">Steve Etherington / Motorsport Images</span>
Otmar Szafnauer, Team Principal et PDG, Racing Point et Sebastian Vettel, Ferrari dans le paddockSteve Etherington / Motorsport Images

Steve Etherington / Motorsport Images

"En Lance, nous avons un pilote jeune, talentueux et travailleur qui a connu sa meilleure campagne à ce jour l'an dernier et a vraiment progressé dans tous les domaines de son pilotage. Nous savons que si nous lui donnons les outils nécessaires, il est plus que capable d'aider l'équipe à atteindre ses objectifs. Nous pensons aussi que Sebastian libérera le potentiel de Lance, qui lui-même poussera Sebastian dans ses retranchements en retour. Nous sommes donc ravis de notre duo 2021. C'est le mélange parfait d'expérience, de connaissance de la victoire et de talent pur."

Après avoir marqué plus de points que toute écurie sauf Mercedes et Red Bull si l'on excepte le retrait de 15 unités au championnat des constructeurs, Aston Martin sait être en position très favorable de concrétiser l'an prochain grâce au gel des châssis – d'autant que le plafond budgétaire pourrait avantager cette écurie qui, historiquement, a toujours bien exploité ses faibles ressources. La saison 2020 avait été le théâtre de quatre podiums dont une victoire, et Szafnauer en veut davantage.

"Avec un nouveau nom, des actionnaires engagés, un investissement neuf et une équipe expérimentée, nous pensons avoir tous les ingrédients nécessaires pour nous battre pour encore plus de podiums et, espérons-le, aussi des victoires. D'ici la fin 2022, nous aurons aussi une fantastique nouvelle usine à Silverstone, donnant à l'écurie l'espace et les infrastructures nécessaires pour faire de nos ambitions une réalité", conclut l'Américain.