Aston Villa: jambe plus courte que l'autre, papa à 14 ans... l'histoire étonnante de Wesley

Dans la famille des joueurs à la jeunesse chaotique, le Brésil a sa place réservée à table avec quelques beaux spécimens. On pense à Rivaldo, bien sûr, élevé dans une extrême pauvreté, confronté durant des années à la malnutrition avant de conquérir l’Europe et un Ballon d’or. Plus récemment, les réseaux sociaux ont relayé jusqu’à l’indigestion l’histoire de Gabriel Jesus, qui peignait les trottoirs de Sao Paulo durant la Coupe du monde 2014 avant de...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi