Athlé - ChF - Ce qu'il faut retenir de la première journée des Championnats de France

·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La première journée des Championnats de France a été marquée par les chronos rapides en série du 800 m masculin, la défaite de Lolasson Djouhan au disque et le dernier heptathlon d'Antoinette Nana Djimou, vendredi à Angers. Les séries du 800 m, discipline en pleine explosion cette saison, ont comme prévu été très rapides, vendredi pour la première journée des Championnats de France, à Angers. Nasredine Khatir, en quête des minima (1'45''20) dont il est tout près (1'45''52 cette saison), a réussi le meilleur temps avec 1'47"97. Les favoris Gabriel Tual (1'48"56) et Benjamin Robert (1'48"21) ont eux aussi maîtrisé leur série. Preuve de la densité des courses, le 8e et dernier qualifié au temps a couru en 1'48"62. lire aussi Tous les résultats des Championnats de France Dix mois après sa grave blessure au genou gauche (rupture des ligaments croisés, du ligament latéral interne ainsi que plusieurs lésions au ménisque) en finale des Championnats de France 2020, à Albi, Alexie Alaïs avait tenu à se présenter à Angers. La lanceuse de javelot guyanaise a pris la 4e place du concours remporté par sa camarade d'entraînement Jona Aigouy (56,64 m), mais avec 48,79 m, elle est restée loin, forcément, de son record de 2019 (63,46 m). Alaïs, 26 ans, va poursuivre son retour au plus haut niveau en vue des futures échéances internationales. Le baroud d'honneur de « Nana » Des grands championnats, Antoinette Nana Djimou n'en vivra plus. L'heptathlonienne de 35 ans dispute sa dernière compétition. Double championne d'Europe de l'heptathlon (2012, 2014), double championne d'Europe du pentathlon (2011, 2013), 6e des Jeux Olympiques de Londres en 2012, également en argent à l'Euro 2016 et en bronze à l'Euro en salle 2009, Nana Djimou s'apprête à mettre fin à une brillante carrière dans les combinées. Ce vendredi soir, elle occupait avec 3 405 points la 3e place du classement dominé par Annaëlle Nyabeu Djapa avec 3524 points. Djouhan coiffé au poteau, Hadji finit en trombe Lolasson Djouhan, meilleur performeur français au disque cette saison avec 66,67 m et auteur des minima olympiques, s'est fait chiper le titre national, qui lui semblait promis, par Tom Reux. L'espoir a battu son record personnel avec 60,68 m, au dernier essai, mieux que Djouhan qui lançait avant lui et venait de le dépasser avec 60,33 m. Dans les deux autres finales du jour, il faut signaler la victoire du recordman de France espoirs du lancer de javelot Teuraiterai Tupaia avec 79,05 m, celle, au bout d'un superbe dernier tour, de Leila Hadji sur le 5000 m (15'48"74). Sokhna Lacoste a signé le meilleur temps des séries du 400 m en 52"34 devant Amandine Brossier (52"75), la seule sprinteuse qui a réussi les minima cet été. Floria Gueï, partie très vite, est également qualifiée en finale avec 53''21.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles