Athlé - Dessau - Johannes Vetter brille encore avec 93,20 m au meeting de Dessau

·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le lanceur allemand de javelot Johannes Vetter a survolé vendredi le meeting de Dessau (Allemagne) avec un jet à 93,20 m. Contre-performance de Mariya Lasitskene à la hauteur (1,80 m). Victoires de Benjamin Robert et Rénelle Lamote sur 800 m. Au javelot, la star locale de la soirée de ce meeting de Dessau (Allemagne), Johannes Vetter, a fait honneur à sa réputation. Celui qui avait signé mercredi à Ostrava la 7e performance de tous les temps avec 94,20 m, a encore fait étalage de sa classe en s'imposant avec un jet à 93,20 m à son troisième essai. L'Allemand de 28 ans, champion du monde 2017, a laissé la concurrence très loin, puisque le deuxième, son compatriote Julian Weber, a réussi 84,51 m. Les autres jets de Vetter (87,67 m ; 91,86 m ; 88,09 m) témoignent de son impressionnante régularité. Pour leur premier duel depuis les Mondiaux 2019 de Doha, on attendait beaucoup de la venue à Dessau de la Russe Mariya Lasitskene (évoluant comme athlète neutre) et de l'Ukranienne Yaroslava Mahuchikh. Mais en ce tout début de saison, les deux meilleures actuelles spécialistes mondiales de la hauteur sont encore à la recherche de leurs repères. Lasitskene, triple championne du monde, a ainsi dû se contenter d'1,80 m, sa pire performance depuis 2015, échouant à trois reprises à 1,87 m, très très loin de ses standards habituels. Robert pas si loin des minima Mahuchickh, sa dauphine à Doha, qui a passé 2,06 m cet hiver, a fait un peu mieux avec 1,92 m, barre effacée au dernier essai. La victoire est revenue à une autre Ukrainienne, Iryna Herashcenko, qui a elle aussi franchi 1,92 m, mais au premier essai. Lasitskene et Mahuchickh auront l'occasion de régler la mire dès dimanche à Gateshead, premier meeting de Ligue de diamant de la saison. À la perche, victoire du double champion du monde américain Sam Kendricks avec 5,80 m (trois échecs à 5,91m). Le Polonais Piotr Lisek s'est arrêté à 5,45 m. À la longueur, pour son premier meeting « estival », la championne du monde Malaika Mihambo s'est imposée avec un saut à 6,68 m (+1,1 m/s), très loin de la MPM propriété de l'Américaine Tara Davis avec 7,14 m. Lamote et Mischler s'imposent aussi Sur 800 m, Benjamin Robert s'est imposé en 1'45''79, un excellent temps de rentrée et qui n'est pas si loin des minima pour les JO de Tokyo (1'45''20). L'autre engagé français de la course, Gabriel Tual, a pris la 4e place en 1'46''77. Rénelle Lamote a elle aussi remporté son 800 m, en 2'01'66, après avoir difficilement résisté dans la dernière ligne droite à l'Allemande Christina Herring. La double vice-championne d'Europe de la distance doit réussir 1'59''50 pour aller à Tokyo. La troisième victoire française de la soirée est à mettre au crédit de Baptiste Mischler, qui a remporté le 1 500 m en 3'39''91. lire aussi Toute l'actualité de l'athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles