Athlé - Justice - Ibrahim Rotich, accusé du meurtre de sa femme, Agnes Tirop, plaide non coupable

·1 min de lecture

Ibrahim « Emmanuel » Rotich, le mari d'Agnes Tirop (double médaillée mondiale) retrouvée morte poignardée le 13 octobre, a été accusé du meurtre de cette dernière et a plaidé non coupable devant un tribunal kényan, ce mardi. Ibrahim Emmanuel Rotich (41 ans), le mari de la Kényane Agnes Jebet Tirop, championne du monde de cross-country 2015 et médaillée de bronze sur 10 000 m aux Mondiaux 2017 et 2019, retrouvée morte poignardée le 13 octobre, a été accusé du meurtre de cette dernière et a plaidé non coupable devant un tribunal kényan ce mardi. La semaine dernière, Rotich, arrêté par la police kényane le 14 octobre, avait reçu l'ordre de subir un test de santé mentale avant de plaider sa cause. Agnes Tirop avait été retrouvée poignardée à mort à son domicile dans la ville d'Iten, dans la vallée du Rift, le 13 octobre. lire aussi Toute l'actualité de l'athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles