Athlé - Disparition - Le recordman du monde du marteau Youri Sedykh est décédé

·2 min de lecture

L'Ukrainien Youri Sedykh, recordman du monde du lancer de marteau, est décédé dans la nuit de lundi à mardi d'un AVC. Il avait 66 ans. Youri Sedykh, recordman du monde du lancer de marteau (86,74m), double champion olympique (1976, 1980) champion du monde (1991), est décédé dans la nuit de lundi à mardi. Un accident vasculaire cérébral l'a emporté à 66 ans. Né en Union soviétique en 1955, à Novotcherkassk, dans le sud-est de la Russie, il avait plus tard pris la nationalité ukrainienne. Sedykh, également médaillé d'argent aux JO 1988, avait établi le record du monde lors des Championnats d'Europe 1986, où il avait conquis sa troisième couronne (après 1978 et 1982) et établi l'un des plus vieux records du monde. Son duel avec son compatriote Sergueï Litvinov dans les années 1980 était resté dans les annales, chacun ayant fait progresser la marque de référence de plus de six mètres.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Modèle technique pour plusieurs générations de lanceurs Le lanceur s'était installé en Ile-de-France à la fin de sa carrière, avec sa deuxième épouse, Natalya Lissovskaïa, toujours détentrice du record du monde féminin du lancer de poids (22,63m). Ils ont eu une fille, Alexia, championne olympique de la jeunesse (JOJ) en 2010, pour la France, et plusieurs fois médaillée chez les jeunes au niveau continental. Elle n'avait pas poursuivi dans le lancer, se consacrant à ses études de droit. Youri Sedykh laisse également derrière lui une autre fille, Oksana Kondratyeva, également lanceuse de marteau, née de son premier mariage avec la sprinteuse soviétique Lyudmila Kondratyeva. Youri Sedykh, devenu un modèle, au niveau technique mais aussi en ce qui concerne la préparation spécifique, pour plusieurs générations de lanceurs et lanceuses, continuait à dispenser ses conseils lors de stages à travers le monde. L'an passé, il avait fait l'objet d'accusations de dopage par Grigory Rodchenkov, l'ancien patron du laboratoire antidopage de Moscou, dans son livre The Rodchenkov Affair : How I Brought Down Putin's Secret Empire (« Comment j'ai fait tomber l'empire secret du dopage de Poutine »). Sedykh avait lui toujours nié avoir eu recours au dopage.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles