Athlé - DK Metcalf, wide-receiver des Seattle Seahwaks, va se tester sur 100m

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le wide-receiver des Seattle Seahwaks, DK Metcalf, va se tester sur le 100m du meeting de Walnut, dimanche, avec l'espoir de se qualifier pour les Jeux Olympiques. Dans les starting-blocks des séries du 100m des Golden Games, dimanche à Walnut (Californie), débutera un drôle d'athlète : DK Metcalf, 1,93m et 103kg selon les statistiques officielles de la NFL. Metcalf, wide-receiver des Seattle Hawks, qui brille pour ses pointes de vitesse depuis ses débuts en foot US, a décidé de tenter de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo sur le 100m. lire aussi Non, les joueurs de la NFL ne battraient pas Usain Bolt Metcalf, 23 ans, a pratiqué l'athlétisme dans son lycée, à Oxford, dans le Mississippi (14''89 sur le 110m haies et 14,02m au triple saut à 18 ans). Lors du combine 2019, des tests destinés aux aspirants joueurs de NFL, DK Metcalf avait couru le 40 yards en 4"33, à onze centièmes du record de John Ross, et à 21 centièmes du record de Christian Coleman, qui s'était prêté à l'exercice en 2017.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

À Walnut, Metcalf goûtera à des débuts de haut niveau face à Ronnie Baker, Cravon Gillepsie, Michael Rodgers ou encore le Britannique CJ Ujah. En octobre dernier, après une action spectaculaire (il avait rattrapé Budda Baker sur une interception), la Fédération américaine avait, sur les réseaux sociaux, invité Metcalf à s'essayer au sprint. Une invitation prise au mot par Metcalf qui avait chargé son agent de contacter l'USATF pour connaître les étapes pour jouer sa chance pour Tokyo, selon Yahoo. Le projet a pris forme après l'élimination des Seahawks en play-offs, en janvier.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La route pour les Jeux Olympiques est cependant encore longue pour le joueur de foot US. Il lui faudra tout d'abord se qualifier pour les sélections américaines (minima à 10"05), du 18 au 27 juin à Eugene (Oregon), puis finir dans les trois premiers en finale. Les minima olympiques sont également fixés à 10"05. Pour l'instant, huit coureurs sont déjà passés sous ce chrono. Son défi suscite en tout cas la curiosité du monde de l'athlétisme comme celui du football américain. Les séries sont prévues dimanche à 12 h 29, soit 21 h 29 heure de Paris.