Athlé - Dopage - Contrôles antidopage : Noah Lyles demande à Christian Coleman de se montrer plus responsable

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

L'Américain Noah Lyles, champion du monde sur 200 mètres, estime que son compatriote Christian Coleman va devoir se montrer plus responsable, après avoir été suspendu provisoirement pour avoir enfreint les règles de localisation. Champion du monde sur 100 m, Coleman avait échappé de peu à une interdiction l'an passé, après avoir manqué trois tests antidopage. Mais il a été suspendu en juin pour avoir, une fois encore, enfreint les règles. Il risque de ne pas pouvoir participer aux Jeux Olympiques l'an prochain à Tokyo. Lyles, qui avec Coleman faisait partie du relais américain ayant remporté l'or sur 4x100 m lors des Mondiaux 2019, a déclaré que si son compatriote âgé de 24 ans venait à être privé de Jeux l'an prochain, cela amenuiserait les chances américaines. « On espère juste un peu plus de responsabilité [de sa part], a déclaré Lyles à la BBC. Cela fait mal parce que nous voulons aller à Tokyo et viser le record du monde. » Lyles, 23 ans, avait déjà indiqué aux médias américains que sa relation avec Coleman n'était pas bonne. Pour autant, il a dit ne pas souhaiter que son compatriote soit banni. Trois manquements à l'obligation de fournir des renseignements sur ses déplacements ou le fait d'être absent au jour et à l'heure indiqués, dans un délai de douze mois, peuvent conduire à une suspension d'un à deux ans. lire aussi Toute l'actu de l'athlé