Athlé - Dopage - Une personne poursuivie aux États-Unis pour avoir fourni des produits dopants « dans le but de tricher aux Jeux olympiques » de Tokyo

·1 min de lecture

Eric Lira, thérapeute de 41 ans, a été inculpé ce mercredi dans le cadre de la « loi antidopage Rodchenkov », pour avoir fourni des produits dopants à des athlètes « avant et dans le but de tricher lors des Jeux olympiques » de Tokyo. Le ministère américain de la Justice a annoncé ce mercredi une première inculpation dans le cadre la « loi Rodchenkov » - loi votée en 2020 permettant à la justice américaine de poursuivre et d'infliger des peines de prison à toutes les personnes, quelle que soit leur nationalité, impliquées dans un système international de dopage - contre Eric Lira. lire aussi Blessing Okagbare contrôlée positive à l'EPO Ce thérapeute de 41 ans, habitant d'El Paso (Texas) est accusé d'avoir fourni des produits dopants à des athlètes « avant et dans le but de tricher lors des Jeux olympiques » de Tokyo organisés en 2021. « La promesse portée par les Jeux olympiques est un message mondial d'unité, a affirmé le procureur fédéral pour le district Sud de New York, Damian Williams, cité dans le communiqué. Aujourd'hui, ce bureau envoie un message fort à ceux qui voudraient souiller les Jeux et tenter de profiter de cette corruption. » Eric Lira est accusé d'avoir acheté des produits destinés à améliorer les performances, comme de l'hormone de croissance et de l'érythropoïétine (EPO), en Amérique du Sud et centrale et en avoir distribué à deux athlètes dans le cadre d'un programme de dopage lors de leur préparation aux JO. Suspendue lors des Jeux olympiques de Tokyo pour un contrôle positif à l'hormone de croissance, la Nigériane Blessing Okagbare (33 ans), même si elle n'est pas nommée dans l'acte d'accusation, semble être l'une des deux athlètes concernés. Depuis, la sprinteuse a d'ailleurs fait l'objet de deux nouvelles accusations de l'unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU) à la suite d'un contrôle positif à l'EPO et pour son refus de coopérer à l'enquête. lire aussi Toute l'actualité sur l'athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles