Athlé - Dopage - Le Tribunal arbitral du sport innocente Jarrion Lawson

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le Tribunal arbitral du sport a blanchi lundi l'Américain Jarrion Lawson, qui avait été suspendu pour quatre ans en mai dernier pour dopage. Au mois de juin 2018, Jarrion Lawson, médaillé d'argent au saut en longueur aux Mondiaux 2017, avait subi un contrôle antidopage hors compétition, qui s'était avéré positif à l'épitrenbolone, un stéroïde. L'Américain avait ensuite écopé d'une suspension de quatre ans, effective à partir du mois de mai 2019, de la part de la Fédération internationale (IAAF). Mais lundi, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a cassé cette décision et blanchi Lawson. L'instance a estimé qu'il était fort possible que l'épitrenbolone se trouvait dans de la viande de boeuf, consommée la veille du contrôle antidopage par Jarrion Lawson lors d'une sortie au restaurant. Pour le TAS, l'Américain n'a donc commis aucune infraction et sa suspension a été annulée.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi