Athlé - Euro indoor - Wilhem Belocian, Valentin Lavillenie et Jimmy Gressier au rendez-vous à l'Euro indoor de Torun

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Les Bleus ont vécu une matinée plutôt satisfaisante malgré les éliminations de Cyréna Samba-Mayela sur le 60 m haies, Ethan Cormont à la perche et Djilali Bedrani sur 3 000 m, samedi à Torun. Wilhem Belocian, l'une des têtes d'affiche de l'équipe de France, s'est aisément qualifié en demi-finale du 60 m haies, dimanche (à partir de 13h05). Le n°2 mondial a déroulé en 7"52, meilleur chrono des séries à égalité avec le Britannique Andrew Pozzi, qui sera l'un de ses principaux rivaux pour le titre. Aurel Manga, facile vainqueur de sa série en 7"64, aura aussi sa chance à défendre.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cyréna Samba-Mayela et Laeticia Bapté n'ont elles pas réussi le carton plein sur la même distance. Bapté, malgré un départ manqué, s'est qualifiée en 8"11, pas Samba-Mayela, qui a commis une grosse faute sur la troisième haie et a terminé en 8"22, loin de ses standards. Mayer pas satisfait Sur le plat, Mouhamadou Fall et Amaury Golitin avaient réussi leur entrée en matière en série, mais n'ont pas su élever suffisamment leur niveau en demi-finales. Auteurs tous les deux d'un chrono de 6"64, ils sont les deux premiers non qualifiés en finale. Pendant ce temps, Kévin Mayer lançait son premier heptathlon depuis trois ans et son titre mondial de Birmingham, en 2018. Après trois épreuves (6"86 sur 60m, 7,47m à la longueur, 16,32m au poids), il accusait 49 points de retard sur le Suisse Simon Ehammer.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Depuis le début je ne prends pas beaucoup de plaisir, j'ai raté mon 60m totalement, j'ai fait un échauffement de dingue, je pensais faire dix centièmes dessous. À la longueur, je travaille beaucoup en ce moment, je savais que ce n'était pas encore réglé, c'est normal, c'était des meilleurs sauts mais plein de choses ne vont pas encore. Au poids, il fallait retrouver le Kéké des championnats ! Ça fait du bien de se lâcher. J'ai des lacunes à ces championnats, c'est qu'une répétition pour les Jeux. » Qualif express pour Valentin Lavillenie, Gressier et Hay en finale Un peu plus tôt dans la matinée, Valentin Lavillenie a vécu un concours de la perche express, débutant à 5,50 m et terminant à 5,60 m, suffisant pour se qualifier sans avoir à tenter 5,70 m. Les qualifications ont en revanche mal tourné pour Ethan Cormont. Emoussé par sa saison hivernale intense, l'athlète de Philippe D'Encausse a accumulé les échecs et n'avait pas les ressources pour franchir 5,70 m.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Enfin, il y aura deux Bleus en finale du 3 000 m. Hugo Hay, 4e de sa série en battant son record (7'47"30), s'est qualifié au temps. Jimmy Gressier, lui, a fait la course devant, creusant l'écart avec un Jakob Ingebrgitsen qui s'est couché tard la veille dans l'attente de la décision du jury d'appel concernant sa disqualification en finale du 1 500 m. Vainqueur de sa série en 7'48"93, Gressier avait « de bonnes jambes » et « les crocs » pour la finale, dimanche (17h52). lire aussi Vendredi, Alice Finot a créé la surprise, Pierre-Ambroise Bosse a assuré