Athlé - La FFA va lancer des meetings « flashs » pour créer des occasions de réaliser les minima olympiques

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Après l'annulation de certains gros meetings français, la FFA va proposer des meetings « flashs » pour donner aux athlètes d'autres occasions de réaliser les minima qualificatifs pour les JO. Pour essayer de compenser l'annulation de plusieurs meetings (Montgeron et Forbach par exemple) et des Interclubs, la fédération française d'athlétisme va lancer des meetings « flashs » afin de permettre aux athlètes d'avoir plus de possibilités de réaliser des minima. Des compétitions à thèmes « Le directeur de la haute performance Florian Rousseau et la DTN Anne Barrois nous ont fait des propositions pour compenser l'annulation des meetings, explique le président de la fédération française André Giraud. Nous avons donc sollicité les présidents de chaque ligue pour leur demander s'ils pouvaient organiser des meetings ''flashs'' à thèmes. Ces compétitions ne dureraient pas plus de deux heures et se dérouleraient à huis clos. » La fédération est en train de travailler sur un calendrier qui devrait être arrêté début mai. Des compétitions de sprint pourraient ainsi se disputer dans le sud-est de la France.