Athlé - Götzis - Niklas Kaul, Damian Warner : les rivaux de Kevin Mayer se testent à Götzis

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Rival de Kevin Mayer pour le titre olympique cet été à Tokyo, Niklas Kaul disputera ce week-end en Autriche son premier décathlon depuis sa victoire aux championnats du monde à Doha. Pour une fois, les tauliers des épreuves combinées ne seront pas présents ce week-end à Götzis (Autriche), la Mecque de la discipline. Ni Kevin Mayer, ni Nafissatou Thiam (qui sera mardi à Montreuil), ni Katarina Johnson-Thompson (blessée) n'ont inscrit l'épreuve autrichienne à leur programme. À la place, ce sont les outsiders des Jeux qui seront à la fête, à commencer par le champion du monde du décathlon, Niklas Kaul. L'Allemand s'était imposé en 2019 à Doha avec un total de 8 691 points, ce qui laisse à penser que, vu son jeune âge (23 ans), il possède une belle marge de progression. Warner et Uibo en embuscade Lanceur de javelot hors pair (79,05 m), il a été opéré du coude l'automne dernier, mais il a fait savoir sur les réseaux sociaux qu'il était parfaitement rétabli. Abonné aux accessits dans les grands championnats, le Canadien Damian Warner (record à 8 795 points) visera une sixième victoire à Götzis. L'Estonien vice-champion du monde Maicel Uibo pourrait venir troubler le duel annoncé. À l'heptathlon, les Américaines Erica Bougard et Kendell Williams font figure de favorites avec la Néerlandaise Anouk Vetter et la Cubaine Yorgelis Rodriguez. Deux Français, Axel Hubert et Basile Rolnin, seront en quête des minima olympiques (8 350 points). Un objectif à leur portée, mais difficile à atteindre : il leur faudra pour cela nettement améliorer leurs records pour l'instant situés respectivement à 8 260 et 8 205 points. lire aussi L'actualité de l'athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles