Athlé - Haile Gebreselassie se dit prêt à combattre les rebelles en Éthiopie

·1 min de lecture

Le double médaillé d'or olympique Haile Gebreselassie se dit prêt à rejoindre le combat contre les rebelles dans son pays, l'Éthiopie. Double médaillé d'or aux JO d'Atlanta et de Sydney sur 10 000 m, Haile Gebreselassie s'est engagé mercredi à se joindre à la lutte contre les forces rebelles en Éthiopie, après que le Premier ministre a déclaré qu'il était parti diriger la guerre depuis le front dans les médias d'État. Le pays est en guerre depuis un an, et oppose les forces du gouvernement d'Addis-Abeba au Front de libération du peuple du Tigré. lire aussi De Zatopek à Gebreselassie, un record et des mythes sur 10 000 mètres Le champion à la retraite, 48 ans, a déclaré à Reuters qu'il se sentait obligé de s'engager parce que l'existence de l'Éthiopie était menacée, alors que les forces rebelles ont menacé le mois dernier de marcher sur la capitale, Addis-Abeba. Haile Gebreselassie « Vous vous attendez à ce que je dise que je vais me battre jusqu'à la mort ? Oui, car c'est le prix ultime d'une guerre » « Que feriez-vous lorsque l'existence d'un pays est en jeu ? ». Le conflit a tué des milliers de personnes, forcé plus de 2 millions de personnes à quitter leurs maisons, et a laissé 400 000 personnes dans le Tigré, région où la guerre a commencé, confrontées à la famine. Dans une interview accordée à l'agence dans la capitale, d'où il dirige plus d'une douzaine d'entreprises dans l'hôtellerie, l'immobilier, l'agriculture et l'éducation, Gebreselassie a évoqué le rôle qu'il était prêt à jouer dans la guerre. « Vous vous attendez à ce que je dise jusqu'à la mort ? Oui, c'est le prix ultime d'une guerre. Je ne peux pas m'asseoir ici dans mon bureau à cause de la peur. Car cela viendra à ma porte. Elle viendra à ma maison. Nous ne savons pas quand cela arrivera. Nous ne savons pas qui fera quoi. » lire aussi Toute l'actualité de l'athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles