Athlé - JO - Andrew Butchart, sanctionné pour avoir produit un faux test Covid, pourra participer aux JO de Tokyo

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le fondeur britannique Andrew Butchart a reconnu avoir utilisé un faux test Covid pour pouvoir rentrer dans son pays. Il a écopé d'une suspension avec sursis et pourra s'aligner aux Jeux Olympiques de Tokyo. Après avoir participé à un meeting aux États-Unis, Andrew Butchart avait dû réaliser un test Covid pour pouvoir rentrer en Grande-Bretagne. Mais le fondeur britannique, qui n'avait pas pu en faire un dans les délais requis, a décidé d'antidater un ancien test afin de revenir chez lui. lire aussi Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo Il a reconnu les faits vendredi et a présenté ses excuses. Une Commission de discipline indépendante de la Fédération britannique lui a infligé une suspension d'un an avec sursis. Butchart pourra donc prendre part aux Jeux Olympiques de Tokyo, qui débutent vendredi prochain. Il a aussi reçu une amende de 5 000 livres (environ 5 800 euros).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles