Athlé - Liévin - Liévin : Holloway, Ingebrigtsen et Wale tout proches d'un record du monde

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Organisé dans un contexte sanitaire difficile, le meeting de Liévin a été marqué par plusieurs grandes performances mardi soir. En plus du record du monde du 1500m féminin, Grant Holloway, Jakob Ingebrigtsen et Getnet Wale sont passés tout proche d'établir une nouvelle marque mondiale sur 60 m haies et 1500m. Le meeting en salle de Liévin qui se tenait dans un contexte sanitaire compliqué a donné lieu à une incroyable soirée d'athlétisme marquée par plusieurs performances remarquables notamment en demi-fond. À commencer par le record du monde du 1500m en salle de l'Éthiopienne Gudaf Tsegay qui a sèchement Genzebe Dibaba, en réalisant 3'53''09 contre 3'55'17 à la plus jeune des soeurs Dibaba en 2014. Son compatriote Getnet Wale sur 3000m a failli établir même exploit en échouant de 8 centièmes face au record du monde de Daniel Komen sur 3000m avec 7'24''98. Enfin, l'autre grande performance de cette très belle soirée d'athlétisme a été réalisée par le cadet de la famille Ingebrigtsen. Jakob a aussi échoué de peu face au record du monde du 1500m, avec 3'31''80, la cinquième performance de tous les temps. Le jeune Norvégien s'empare tout de même du record d'Europe. On ne peut s'empêcher de penser aux performances des nouvelles chaussures en voyant ces temps. Ingebrigtsen a ainsi battu le record du meeting détenu par Hicham El Guerrouj ce qui dit tout de sa performance à 21 ans d'autant qu'il a réalisé une grande partie de sa course en solitaire. Il sera l'un des grandes attractions, on l'espère, cet été aux Jeux Olympiques de Tokyo. Record des États-Unis pour Holloway Ancien joueur de football américain, Grant Holloway pourrait aussi être l'une des stars des Jeux d'été. Le sprinteur a remporté le 60 m haies en 7''32 à Liévin, un nouveau record des États-Unis, à deux petits centièmes du record du monde de Colin Jackson (7''30). Le Français Wilhelm Belocian a pris la deuxième place en 7''52. Sur la même distance, Kevin Mayer a battu son record personnel en 7''68. Hugues Fabrice Zango était aussi l'une des têtes d'affiche attendues mardi soir. Las, le Burkinabé, étudiant dans la région et qui s'entraîne dans cette salle de Liévin, n'a pas amélioré son record du monde en salle. Il a mordu la plupart de ses essais mais remporte tout de même le concours avec un saut à 17,82 m. Un nouveau record du meeting en lieu et place de celui de son entraîneur, Teddy Tamgho. Au concours de saut à la perche, Renaud Lavillenie a terminé troisième, avec une barre à 5,80 m, six centimètres derrière Armand Duplantis, vainqueur malgré une douleur à une cuisse qui l'a contraint à ne sauter que deux fois. Une petite déception au coeur d'une belle soirée d'athlétisme marquée par une avalanche de performances.