Athlé - Patrick Ranvier devrait remplacer Anne Barrois comme DTN de l'athlétisme

·1 min de lecture

La Fédération française d'athlétisme poursuit sa réorganisation avec l'arrivée prochaine de Patrick Ranvier, issu de l'aviron, comme DTN. Il va remplacer Anne Barrois. Les grandes manoeuvres de réorganisation de la FFA, lancée après le triste Championnat du monde de Doha 2019 (une argent, une bronze et une flopée de soucis extra-sportifs), sont en voie d'achèvement. L'ancien espoir du 100 m haies Anne Barrois, nommée depuis le 1er janvier par intérim, espérait un temps poursuivre sa tâche. Mais tel n'a pas été le souhait du président André Giraud. Anne Barrois a compris que son avenir était ailleurs, a annoncé son départ à ses plus proches collaborateurs et rebondira à la Fédération française de motocyclisme (FFM) où elle pourrait s'occuper du développement. Rousseau confirmé à la haute performance L'appel à candidature pour le poste de DTN de l'athlé a été prorogé de quelques jours, mais le choix semble d'ores et déjà acquis : ce sera Patrick Ranvier, qui occupait ce poste à l'aviron jusqu'en mars dernier. Il devra trouver un mode de cohabitation avec l'ancien cycliste Florian Rousseau, qui a été confirmé à la haute performance, avec comme plus proche adjoint l'ancien coureur Medhi Baala. Le tout sous l'oeil de l'Agence nationale du sport (ANS), qui a peu goûté le bilan de Tokyo (une argent), qui devrait désormais déléguer auprès de la FFA, le double champion du monde d'escrime, Eric Srecki. Rousseau-Ranvier-Srecki... L'athlé est plus que jamais piloté par des éléments extérieurs censés régénérer sa culture propre. lire aussi Après des JO de Tokyo décevants, comment l'athlétisme français peut se relever d'ici Paris 2024

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles