Athlé - Perche - Renaud Lavillenie, auteur de 6,02 m à Tourcoing : « Un retour à mon meilleur niveau »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

« Le travail paye », a simplement assuré Renaud Lavillenie, qui a effacé dimanche à Tourcoing une barre à 6,02 m (meilleure performance mondiale de l'année), une performance qu'il n'avait plus atteinte depuis près de cinq ans. « Quelles émotions vous procurent ce retour à des barres à plus de 6 m, près de cinq ans après ?
Ça a été une belle journée, ça me fait plus que plaisir. Je savais que j'en étais capable, vu ce que je faisais à l'entraînement, que cet objectif pouvait devenir réalité à court terme. Mais, là, c'est arrivé presque plus vite que prévu. Je ne savais juste pas comment j'allais récupérer de l'enchaînement des compétitions (Il avait participé au meeting de Karlsruhe). lire aussi Lavillenie signe la MPM avec 6,02 m à Tourcoing
Est-ce un retour à votre meilleur niveau ?
C'est clairement un retour à mon meilleur niveau. Les gens ne m'écoutaient pas, mais j'expliquais pourtant que depuis l'hiver 2017 j'avais eu des galères, des petites blessures qui m'avaient gêné pendant mes préparations. Aujourd'hui, cela fait six mois que je n'ai pas de soucis physiques, que je peux m'entraîner tous les jours, donc le travail paye. En même temps, j'avais pu faire des sauts à 5,90 m avec des galères physiques, donc je savais que si, un jour, je retrouvais la condition, ça pouvait revenir. C'est plaisant de simplement pouvoir s'exprimer à hauteur de son potentiel. Renaud Lavillenie « Je suis réaliste sur mon potentiel et celui de mes adversaires » Comment abordez-vous vos futures confrontations avec Armand Duplantis, le nouveau recordman du monde ?
Je vois désormais les choses de façon différente. Je suis réaliste sur mon potentiel et celui de mes adversaires, mais mon intérêt, c'est de préparer l'Euro indoor (à Torun du 5 au 7 mars). C'est ce que l'on retiendra à la fin de la saison. Je me suis redonné la possibilité de rêver d'un cinquième titre européen en salle. « Mondo » a l'avantage, il a fait 6,18 m et 6,15 m l'été dernier. Mais, sur un concours, il peut s'en passer des choses... Et, si tu es capable de faire 6 m, ça met la pression. L'objectif c'est le podium à Torun. » lire aussi Toute l'actu de l'Athlétisme