Athlé - Record du monde du 10 km pour Rhonex Kipruto, record d'Europe pour Julien Wanders

L'Equipe.fr
L’Equipe

Ce dimanche à Valence, le Kényan Rhonex Kipruto a pulvérisé le record du monde du 10 km en 26'24, alors que le Franco-suisse Julien Wanders a signé un nouveau record d'Europe en 27'13. Chez les femmes, Sheila Chepkirui, dont le chrono est toujours en attente d'officialisation, pourrait également battre le record du monde (29'42). Le jeune Rhonex Kipruto avait annoncé vouloir battre le record du monde de Joshua Cheptegei (26'38) ce dimanche dans les rues de Valence. Lancé sur des bases folles (7'59 au 3 000 m) par deux lièvres, le Kényan de 20 ans a alors lâché le Franco-Suisse Julien Wanders et Benard Kimeli pour passer au 5e km en 13'18 (nouveau record du monde de la distance), avant de s'envoler seul vers le record du monde. Impressionnant de facilité et chaussé d'Adidas (donc sans les Next % de Nike), le troisième des derniers Mondiaux de Doha sur 10 000 m bouclait la ligne en 26'24, explosant la meilleure marque mondiale et se rapprochant dangereusement du record du monde du 10 000 m de Kenenisa Bekele (26'17''53). Derrière lui, Julien Wanders, accompagné jusqu'au bout par le Kényan Kimeli (2e en 27'12) terminait en 27'13, signant un nouveau record d'Europe (ex-record 27'25) et par conséquent un nouveau record de France, le coureur possédant une carte d'identité française. D'ailleurs, dans la course, le steepleur Djilali Bedrani est devenu le deuxième meilleur performeur français de l'histoire en 27'45. Comme chez les hommes, la course a été supersonique chez les femmes avec la victoire de la Kényane Sheila Chepkirui en 29'42, qui devrait s'emparer du record du monde de la distance (en cours d'officialisation). La Kényane s'impose devant ses compatriotes Rosemary Wanjiru (29'46) et Norah Jeruto (29'46).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi