Athlé - Relais mondiaux - Les Bleus n'ont pas brillé dimanche lors des finales des Relais mondiaux à Chorzow

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Les trois relais français engagés en finale dimanche à Chorzow (Pologne) sont restés très loin des podiums. Après les séries de samedi qui avaient permis aux relais français femmes de gagner leur billet pour les JO sur 4x100 m et 4x400 m, les Relais mondiaux ont connu leur dénouement ce dimanche à Chorzow (Pologne), par une température de moins de dix degrés obligeant certains athlètes à courir en collant, avec cinq finales d'épreuves au menu des prochains JO de Tokyo (23 juillet - 8 août). Et la soirée n'a pas du tout souri aux Bleus. lire aussi Résultats complets Le 4x400 m femmes a été remporté par Cuba en 3'28''41 devant la Pologne (+0''40) et la Grande-Bretagne (+0''86). La France, avec une composition à 100 % renouvelée (Sounkamba Sylla, Brigitte Ntiamoah, Kellya Pauline et Kalyl Amaro) par rapport à la série de samedi, termine huitième et dernière... à plus de 12 secondes du temps des Cubaines (+12''17).
Le 4x400 m hommes a été remporté par les Pays-Bas en 3'03''45 devant le Japon (+1''00) et le Botswana (+1''32). La France, avec une composition également à 100 % renouvelée (Victor Coroller, Gilles Biron, Ludovic Ouceni et Muhammad Kounta) par rapport à la série de samedi, a pris la septième place (+2''31).
Le 4x100 m femmes tricolore n'a pas terminé Le 4x100 m femmes a été remporté par l'Italie en 43''79 devant la Pologne (+0''31) et les Pays-Bas (+0''31). L'équipe de France, composée de Wided Atatou (remplaçant Orlann Ombissa-Dzangue, touchée à un mollet après la série de samedi), Cynthia Leduc, Maroussia Paré et Sarah Richard Mingas n'a pas franchi la ligne d'arrivée en raison d'un dernier passage de témoin totalement raté, avec plusieurs mètres entre Paré et Richard Mingas. « Le gros objectif et la pression étaient sur la série de samedi, rappelle Franck Né, l'entraîneur de ce relais. On a plutôt bien géré en la remportant pour passer en finale, donc en se qualifiant pour les JO et les Mondiaux 2022. C'est une grosse satisfaction même s'il y avait eu plusieurs forfaits d'équipes nationales et qu'on avait une série abordable. Sur la finale, il y a eu des conditions météo compliquées, l'absence d'Orlann, ça peut déstabiliser.. On fait une erreur individuelle qui nous coûte peut-être un podium, on manque encore d'expérience, on doit continuer à travailler avant Tokyo. »
Le 4x100 m hommes a été remporté par l'Afrique du Sud avec un impressionnant Akani Simbine en dernier relayeur, en 38''71, devant l'Italie (+0''50) et le Japon (+0''71). Initialement deuxième et troisième, le Brésil (pied sur la ligne intérieure) et le Ghana (passage hors zone) ont été disqualifiés. La France avait échoué samedi à se qualifier pour cette finale, lors d'une série marquée par les mésaventures de Mouhamadou Fall avec ses chaussures.
Le 4x100 m mixte a été remporté par l'Italie en 3'16''60 devant le Brésil (+0''94) et la République dominicaine (+0''98). La France avait également échoué samedi à se qualifier pour cette finale.