Athlé - Route - Daniel Simiu Ebenyo remporte le 10 km de Valence, Yohan Durand premier Français

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré le vent, le Kényan Daniel Simiu Ebenyo a remporté ce dimanche le 10 km de Valence en 26'58, devenant le septième homme de l'histoire sous les 27'. Les Français Yohan Durand, Azeddine Habz et Mahiedine Mekhissi ont tous battu leur record. Avec ses 27'12'' réalisés à Houilles en 2019, Daniel Simiu Ebenyo était le favori des 10 km de Valence (Espagne) ce dimanche. Le Kényan n'a pas tremblé puisqu'après s'être débarrassé de Chimdessa Gudeta après la mi-course, il s'est envolé seul vers la victoire pour boucler la ligne en 26'58, devenant le septième homme de l'histoire à courir le 10 km en moins de 27'. Un cercle très fermé chamboulé depuis 2019 et l'arrivée massive des chaussures de nouvelle génération. Puisque seul Leonard Partrick Komon était allé plus vite sans cette technologie avant (26'44'' en 2010). Les Français venus en force Néanmoins, Ebenyo, 26 ans, a montré sa force, surtout sur un parcours rapide mais balayé par le vent. Derrière lui, Gudeta boucle la ligne en 27'10 devant Jacob Krop (27'23''). Venus en force, les Français se sont montrés également à leur avantage avec de nouveaux records personnels pour le marathonien Yohan Durand (14e en 28'19'', devenant le dixième performeur français de l'histoire), le miler Azeddine Habz (17e en 28'24'') et le triple médaillé olympique sur 3 000 m steeple, Mahiedine Mekhissi (19e en 28'30''). lire aussi Mahiedine Mekhissi à Valence pour conclure « un cycle de retour » Venu pour boucler « un cycle de retour » après deux opérations au tendon d'Achille, le steepleur de bientôt 37 ans, a quasiment retranché trente secondes à sa meilleure marque qui datait de 2018. A noter également, la onzième place du Suisse Julien Wanders en 28'14, à près d'une minute de son record d'Europe (et de France car il possède les deux nationalités). Chez les femmes, le succès est revenu à la Kényane Norah Jeruto en 30'35'' devant la Norvégienne Karoline Grovdal (30'38'') et une autre kényane, Gladys Chepkurui (30'48''). De retour d'une longue blessure, la Française Marie Bouchard s'est classée 14e en 33'05''. lire aussi Toute l'actualité de l'athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles