Athlé - RUS - Dopage - Dopage : le Russe Sergueï Choubenkov blanchi par l'AIU

·1 min de lecture

Contrôlé positif à un diurétique en décembre dernier, le Russe Sergueï Choubenkov, champion du monde 2015 sur 110m haies, a été blanchi par l'Unité d'intégrité de l'athlétisme. Le Russe Sergueï Choubenkov, multi-médaillé européen et mondial sur 110m haies, a été blanchi à un mois des Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet - 8 août) par la justice antidopage, a annoncé ce mardi l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU). Le champion du monde 2015 avait été contrôlé positif à l'acétazolamide, un diurétique considéré aussi comme agent masquant, en décembre 2020. Sans suspendre provisoirement l'athlète originaire de Barnaul, l'AIU avait ouvert une enquête puis présenté son cas au tribunal disciplinaire qui l'a donc blanchi. Les pilules pour son fils en cause Le tribunal a été convaincu par l'explication de Choubenkov d'une « ingestion non intentionnelle » de la substance. « Mon fils de trois mois s'était vu prescrire un médicament de la liste des produits interdits par l'AMA (Agence mondiale antidopage). Un enfant de cet âge ne peut pas avaler, donc nous avons dû préparer les pilules d'une certaine façon. Ce qui a laissé de minuscules traces de poudre du traitement dans ma cuisine qui ont engendré ce test positif », a détaillé le Russe sur son compte Instagram. À un mois des Jeux Olympiques (23 juillet - 8 août), la décision ouvre les portes de Tokyo à Sergueï Choubenkov (30 ans), par ailleurs vice-champion du monde en 2017 et 2019 et médaillé de bronze mondial en 2013, mais qui n'avait pu disputer les Jeux Olympiques de Rio en 2016 (seule la Russe Daria Klichina avait été autorisée à concourir). Reste un obstacle : le Sibérien ne figure pas encore sur la liste des athlètes russes pouvant s'aligner sur la scène internationale sous bannière neutre, leur fédération étant toujours suspendue. lire aussi Toute l'actu des Jeux de Tokyo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles